Pays-de-la-Loire, journée de grève nationale, les transports perturbés mardi 9 avril

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Turgis
© Evelyne Jousset

Journée de grève demain dans le public et le privé pour protester contre l'accord sur la sécurisation de l'emploi discuté au parlement national, des perturbations sont attendues dans les transports

Pour le trafic ferroviaire, les prévisions de perturbations affectent seulement quelques lignes de TER. Selon la SNCF, 4 circulations sur 5 seront assurées en moyenne y compris par car. Et, dans ce cas, avec des horaires différents, et sans transport des vélos. Sur certaines lignes le trafic est assuré uniquement par cars.
C'est le cas des lignes : Alençon Le Mans Tours, Nantes Rennes, Nantes Le Croisic, Nantes Cholet, Angers Cholet. Sur les autres lignes,  le service est normal.

Trafic normal pour les TGV et trains Intercités, qui ne seront pas affectés par ce mouvement de grève dans les Pays-de-la-Loire.

Pour se renseigner sur les prévisions de circulation :

Par internet
www.sncf.com  et www.infolignes.com pour le trafic TGV, INTERCITES
www.ter-sncf.com/paysdelaloire pour le trafic TER des Pays de la Loire.

Par téléphone
0 805 90 36 35 pour les trafics TGV, INTERCITES et TER hors Pays de la Loire (appel gratuit depuis un poste fixe)
0 800 58 42 60 pour TER Pays de la Loire (appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 7h à 19h)

Par affichage
La liste des dessertes assurées sera également affichée dans chaque gare.

Attention, la capacité d’accueil des autocars est limitée. Les horaires des autocars peuvent varier en fonction des conditions de circulation routière et sont sous réserve de la mise à disposition des autocars par les transporteurs routiers. Le transport des vélos n’est pas assuré à bord des autocars.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.