Cet article date de plus de 8 ans

Notre-Dame-des-Landes : pourquoi ces affrontements entre gendarmes et opposants ?

Les affrontements ont démarré tôt ce lundi matin au carrefour de la Saulce, créant de nouvelles tensions à Notre-Dame-des-Landes.
Barricade tombée chemin de Suez
Barricade tombée chemin de Suez © Antoine Ropert - France 3 Pays de la Loire
Les forces de l'ordre s'étaient retirées samedi de ce carrefour pour laisser passer les opposants à l'occasion de la journée "Sème ta ZAD" prévue sur le site.

D'après Christian de Lavernée, le préfet de Loire-Atlantique, les forces de l'ordre "positionnées au sud du carrefour entre le D81 et le chemin de Suez, lieu-dit du Moulin de Rohanne, ont été attaquées par quelques dizaines d’opposants radicaux à l’Aéroport du Grand Ouest" ce lundi vers 7 heures du matin. Les gendarmes ont alors "repoussé les manifestants et repris position sur le carrefour qu’elles avaient abandonné samedi". 
Le communiqué de la préfecture suite aux affrontements du lundi 15 avril
Le communiqué de la préfecture suite aux affrontements du lundi 15 avril © Capture du communiqué de la Préfecture - France 3 Pays de la Loire

Joint au téléphone par notre rédaction, le préfet a précisé que les gendarmes n'avaient pas l'intention de reprendre le carrefour de la Saulce ce matin et que "c'est en réaction aux jets de coktails molotov que les gendarmes se seraient rassemblés en force à ce carrefour qui dessert la route D81".  Pour la préfecture "il s'agit de provocation de la part de 150 zaddistes qui seraient eux même en train de brûler des cabanes".

Les zadistes que nous avons pu joindre par téléphone en ce début d'après-midi ne nous ont pas confirmé ou infirmé cette version des faits.



© Zad Nadir
##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes société