• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Pourquoi la cigarette électronique est dorénavant interdite au moins de 18 ans

L'e-cigarette dorénavant interdite aux mineurs. / © DUGNE Remi/MAXPPP
L'e-cigarette dorénavant interdite aux mineurs. / © DUGNE Remi/MAXPPP

La mise en garde du Docteur Claude Guilaumin du CHU d'Angers a été entendue. Les députés viennent de voter l'interdiction de vente aux mineurs.

Par Xavier Collombier

Effets inconnus

Marisol Touraine, la ministre de la santé, fait petit à petit appliquer des mesures restrictives sur la vente des cigarettes électroniques, suite au rapport du Professeur Dautzenberg le président de l'office français de prévention du tabagisme. Ce dernier préconisant de "réglementer le produit, sa distribution et son utilisation".
D'après ce comité d'experts, aucune étude ne permettrait de connaître les effet d'un usage prolongé de ces e-cigarette à la vapeur d'eau.


Les déclarations du chef du service tabacologie au CHU d'Angers

Claude Guillaumin est le médecin responsable de l'unité de coordination Tabacologique du CHU d'Angers. "Les produits utilisées (propylène de glycol ou de glycérol, des arômes et parfois de la nicotine NDLR) sont chauffés, donc transformés avant d'être inhalés", met en garde le Docteur.

La première des mesures souhaitées par Marisol Touraine, l'interdiction de vente au moins de 18 ans, a été votée hier par les députés.

Pourquoi l'interdiction aux mineurs ?

  • Les médecins et les autorités de santé sont inquiets de voir les investissements importants des géants du tabac dans ce secteur émergeant. Avec pas loin d'un million de vapoteurs en France, les appétits des cigarettiers se réveillent.
  • La cigarette électronique, plutôt qu'un substitut ou une étape pour arrêter de fumer, pourrait être la porte d'entrée au tabagisme. Une enquête de  l'association "Paris sans tabac" a révélé; deux tiers des collégiens parisiens de 12 à 15 ans ayant testé la cigarette électronique sont des non-fumeurs.

D'autres mesures devraient suivre

Les experts, toujours ceux de la commission Dautzenberg, préconisent de limiter le taux de nicotine à 18 mg/ml contre les 20 actuellement tolérées pour les cigarettes électroniques non considérées comme des médicaments.
Ils conseillent également de :
  • limiter la vente des e-cigarettes à des boutiques spécialisées de préférence les débits de tabac.
  • déconseiller l'usage aux femmes enceintes.
  • interdire la vente dans les supermarchés.
  • interdire toute publicité.

Avec AFP.


A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : retour sur la conférence de presse de Ben Barbaud

Les + Lus