• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : la capitale verte de l'Europe fête les 500 ans du maraîchage nantais

© maraîchers nantais
© maraîchers nantais

Les maraîchers nantais fêtent cette année leurs 500 ans, poussés au fil de l'urbanisation vers la périphérie de la ville, ils reviennent le temps d'un week-end sous les nefs de l'île-de-Nantes faire la démonstration de leur vitalité

Par Christophe Turgis

Un éléphant dans une serre de salades ! Presque ! Pour cet anniversaire exceptionnel, les maraîchers nantais ont fait pousser de la mâche, des poireaux, des laitues, poivrons, aubergines, fraises... au cœur de la ville en renouvellement. Le public est convié à déguster ces productions fraîches autant que croquantes.

500 ans d'Histoire

Il y a 500 ans cette agriculture légumière était destinée à l'alimentation des nantais, et plus tard des marins des navires. Avec la découverte de Nicolas Appert pour la conservation des légumes en bocal. En 1513, un ouvrage de l'abbé Travers signale la "Corporation des Jardiniers à Nantes". Depuis les légumes produits dans la région s'exportent partout en Europe. Aujourd'hui, c'est un retour aux sources en quelque sorte, à nouvelle époque, nouveaux concepts, comme ceux des circuits courts ou de la vente directe. Garantie pour le consommateur de disposer de fruits et légumes ultra frais.

Un enjeu pour la ville

Autre enjeu pour Nantes et son agglomération, le maintien d'un paysage, et surtout d'emplois impossibles à délocaliser. La capitale verte de l'Europe en 2013, édite un carto guide des adresses de producteurs qui pratiquent la vente directe depuis 2004. Ils étaient 120 en 2004 déjà, 133 en 2011. Nantes Métropole agit depuis 12 ans avec la Chambre d'Agriculture de la Loire-Atlantique, avec l'État et la Société d'Aménagement Foncier et d'Établissement Rural (Safer) pour une agriculture dynamique et préservé dans l'agglomération, 16 600 hectares sont réservés au maraîchage et 13 230 hectares sont actuellement cultivés. 5.5 hectares de friches agricoles sont en cours de réhabilitation.

Deux jours de fête

Durant deux jours, le public est invité à découvrir ou redécouvrir cette activité particulière en constante évolution. Les produits cultivés, les techniques nouvelles mises en œuvre, et les métiers divers et complexes du maraîchage.
Des conférences concerneront plus particulièrement les professionnels.

 

DMCloud:99907
500 ans du maraîchage nantais aux Nefs
Les maraîchers nantais fêtent leur 500tième anniversaire à Nantes

 

Le maraîchage nantais en quelques chiffres

La production
250 exploitations maraîchères dégagent un chiffre d'affaire de plus de 200 millions d'euros
3 600 hectares cultivés en Loire-Atlantique
30 variétés de légumes cultivées avec 6 productions leaders sur le marché national ou européen
- la mâche avec 32 000 tonnes/an, 1er en Europe
- la tomate avec 50 000 tonnes /an, 2ème producteur en France
- le concombre avec 25 000 tones /an, 1er en France
- le poireau avec 20 000 tonnes /an, 1er en France
- le radis avec 26 millions de bottes/an, 1er en France
- le muguet avec 60 millions de brins, 1er en Europe

L'emploi
- 2 100 contrats en CDI
- 3 500 saisonniers, 6 500 saisonniers pour la période du muguet
soit l'équivalent de 4 200 emplois à temps plein

Le maraîchage offre une grande variété d'emplois, depuis la récolte nécessitant peu de qualification aux métiers hautement qualifiés du marketing ou de la logistique.

Les maraîchers occupent moins de 1% de la surface agricole du département mais représentent 30% de l'emploi agricole.

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus