• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Opération semailles d'automne pour les paysans de la ZAD

Ce contenu n'est plus disponible

24 hectares ont été remis en culture par les paysans militants contre l'aéroport. L'occasion de réaffirmer la mobilisation contre le projet de l'aéroport de Grand-Ouest.

Par Xavier Collombier

Le reportage de Céline Dupeyrat, Fred Grunchec et Sophie Goubil.

Une ordonnance du tribunal pour interdire les semailles

Le tribunal de grande instance de Saint-Nazaire, saisi par le maître d'oeuvre du chantier de l'aéroport du Grand Ouest  -ie Vinci, a interdit par ordonnance
" à quiconque de mettre en culture ou de procéder à quelque plantation que ce soit sur les parcelles situées dans la zone d’aménagement différé" 

Sème ta Zad

À l'appel de l'Association de défense des exploitants concernés par l'aéroport (Adeca), un collectif regroupant la confédération paysanne et des opposants au projet, une centaine de personnes a bravé l'interdiction. 24 hectares sur plusieurs parcelles ont été semés d'épeautre, de seigle et d'autres céréales. Objectif affiché sur le site de l'Acipa (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes), affirmer "notre détermination collective à sauver les terres agricoles et nourricières de ce projet inutile".

Les contrevenants risquaient individuellement 200 € d'amende. Aucun procès-verbal n'a été dressé.

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus