Hortensia la nouvelle drogue dure des ados

L'hortensia, nouvelle drogue à la mode chez les ados. / © KAZUHIRO NOGI / AFP
L'hortensia, nouvelle drogue à la mode chez les ados. / © KAZUHIRO NOGI / AFP

Séchées, puis fumées les feuilles et les fleurs ont des effets hallucinogènes. Cette drogue du pauvre brûlée dégage des vapeurs proches du zyklon B. La fleur des jardins de l'ouest, peut avoir des effets mortels.

Par Xavier Collombier

Une mode venue d'Allemagne

La plante fumée permettrait d'obtenir les effets du cannabis. Une mode inquiétante venu d'Outre-Rhin. Depuis plus de 10 ans, on ne compte plus les plates  bandes d'hortensia ravagés par des ados en mal de sensations fortes. La France suit. Dans le nord à Hucquiers dans le Pas-de-Calais, deux plaintes pour vol massif d'Hortensia ont été déposés à la gendarmerie. 

Zyklon B

Les feuilles et les pétales, quelque soient leurs couleurs, séchés et mélangés à du tabac donnerait les mêmes sensations qu'un joint. Seulement les effets secondaires sont nombreux : accélération du rythme cardiaque, trouble digestif, destruction du système nerveux central, étourdissement. À forte dose, fumer de l'hortensia peut s'avérer mortel. 
Brulé l'hortensia se transforme "en acide cyanhydrique, plus connu sous le nom de Zyklon B, qu’utilisaient les nazis dans les chambres à gaz ", précise Kurt Hostettmann, professeur honoraire de pharmacologie aux Universités de Lausanne et de Genève.

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus