Société : comment s'en sortir après le décès d'un conjoint ?

Perdre son conjoint est l’une des épreuves les plus terribles. Comment survivre au choc, au manque, à l’absence? Beaucoup utilisent le terme d'amputation quand ils parlent de cette situation. L'association des Conjoints Survivants vient en aide à ceux qui vivent un tel drame. 

Jusqu’à ce que la mort nous sépare…

Perdre son compagnon, sa femme, la personne avec qui l’on partageait ses jours et ses nuits, est un traumatisme violent.  Quand le conjoint disparaît, le quotidien du survivant est brutalement désorganisé. Les repères sautent les uns après les autres. On perd le compagnon ou la compagne d’une vie, son amour et son amitié, sa complicité, son affection, sa chaleur, son soutien dans l’épreuve. On perd, quand c’est le cas, le père ou la mère de ses enfants, que l’on souffre de voir souffrir aussi.

Deux témoignages

Olivier Quentin est allé à la rencontre de deux personnes qui ont vécu cette épreuve. Thérèse a vécu 34 ans avec Paul. Un infarctus lui a enlevé l'homme de sa vie un soir de mars 2009. Même souffrance chez Jean, 35 ans de mariage. C'est un cancer qui lui a volé sa femme, Monique. L'association des Conjoints Survivants vient en aide à ceux qui vivent  un tel drame.