• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Vendanges : un muscadet qui s'annonce excellent

Vendanges ici à Bouquet chez Choblet. / © Thierry Bercault / France 3 Pays de La Loire
Vendanges ici à Bouquet chez Choblet. / © Thierry Bercault / France 3 Pays de La Loire

La vendange a commencé dans le muscadet. Un très bon cru annoncé. Le muscadet ces dernières années relève la tête. Les années d'un vin à la réputation d'acidité et connu pour la quantité d'hectolitres produits plutôt que pour sa qualité sont derrière nous.

Par Xavier Collombier

Une belle vendange confirmée

Le ban des vendanges a été fixé aujourd'hui 10 septembre. Les 400 viticulteurs du vignoble nantais ont trois semaines pour cueillir le raisin. "On devrait faire une bonne année, voire une très bonne année" indique Guillaume Druard, conseiller viticole à la chambre d'agriculture dans 20 minutes. Le printemps clément en pleine floraison assure une récolte abondante.
L'été indien, que nous vivons actuellement, garantit un taux de sucre idéal dans le raisin. L'ensoleillement étant propice à la concentration de sucre.
"On s'attend à un rendement, qui revienne dans les normes, entre 50 et 55 hectos à l'hectare. Cela permettra un bon approvisionnement de la clientèle, qui retrouvera ainsi une visibilité en terme de planification des ventes",explique à Ouest France Romain Mayet, ingénieur au sein de l'organisme de défense de l'appellation ( SDAOC).

Vendanges à Bouquet. / © Thierry Bercault / France 3 Pays de La Loire
Vendanges à Bouquet. / © Thierry Bercault / France 3 Pays de La Loire

C'est quoi un bon muscadet ? 

L'acidité présumée, son prix modeste, une communication souvent hasardeuse, font du muscadet le mal aimé des vins blancs français. Souvent noyé par des hectolitres de vin médiocre, l'appellation s'est recentrée sur la qualité et la spécificité de son terroir.
Sur les blogs, forums et sites spécialisés de plus en plus de passionnés du vin s'interrogent, "le muscadet peut-il (enfin) être un grand vin ?"  Didier sur le site "la passion du vin.com" donne son avis 

Au vu du millésime (encore des préjugés) je m'attendais à quelque chose d'un peu lourd.Perdu
Une jolie couleur très jeune et jaune très pâle
Vin sec et riche à la fois.Nez puissant floral et citronné.

Une matière bien mure.Des arômes de pierre à fusil et de citron.

Et une belle persistance des arômes en fin de bouche.
Peut être le meilleur Muscadet que j'ai bu.
De plus l'étiquette vert pâle brillant est superbe.

Dans les bons Muscadets de garde,les vins de Philippe Douillard (Domaine du Grand Ferré)

Une cuvée Alexandre élevée en fût de chêne (on aime ou pas) sur les millésimes 91,95,2001.Mais dans ce cas le vin ressemble plus à un Bourgogne blanc.

Pour moi,oui le Muscadet est un grand vin".


Raymond précise: "Nul n'a dit très grand vin . Mais je persiste dire au moins très bon vin Grand, je ne sais pas . Je dirais que les meilleurs que j'ai bus ont la " carrosserie" d'un grand vin mais pas tout à fait le "moteur"  Même si ces vins ne sont pas la majorité , une telle qualité aurait été impensable il y a 30 ou 40 ans ."
 

Le vin du pape François

Obession, le magazine art de vivre du Nouvel Observateur, tout en recommandant 5 muscadet à découvrir absolument, salue le travail des pionniers de la région en matière de vinification naturelle. Les vins de Guy Brossard sont ainsi servis sur les meilleurs tables du monde jusqu'à l'hôtel du Pape, "Le pape François l’a même choisi comme vin de messe. Une consécration qui, au-delà de l’anecdote, montre que si l’appellation n’est pas boudée par Dieu, les mécréants auraient bien tort de s’en détourner." explique Gérard Muteaud dans le magazine.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Puy du fou : les chiffres derrière un succès

Les + Lus