Sénatoriales mode d'emploi

Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat. / © JOEL SAGET / AFP
Le Palais du Luxembourg, siège du Sénat. / © JOEL SAGET / AFP

Qui vote pour ces élections ? Va-t-il y avoir des surprises dans la région Pays de La Loire ? Le renouvellement de la Haute-Assemblée ne passionne pas les foules.

Par Xavier Rolland / Editing XC

Qui vote ?

Pas vous, pas moi. Ni vous certainement, car il faut être un grand électeur, ce sont eux qui votent.
Qui sont-ils ? essentiellement des conseillers municipaux à 95%, les 5 % qui restent, ce sont des maires, des députés, des conseillers régionaux..Bref tous des élus. Il y a tout de même une particularité dans les villes de plus de 30.000 habitants. Le conseil municipal peut désigner un certain nombre de délégués supplémentaires.
Ce ne sont pas des élus, mais on trouve parfois des enfants d’élus, des épouses ou des époux ou des cousins, pas vraiment de légitimité pour ces électeurs mais ca peut rendre une élection plus facile…

Ou vote-t-on ?

On renouvelle le sénat par moitié tous les 3 ans. On ne vote pas partout. Chez nous, on vote en Sarthe et en Vendée.
Il y a aussi un siège en Mayenne, à cause de la démission de Jean Arthuis, le centriste, qui est désormais député européen.
 Jean Arthuis sénateur démissionnaire de Mayenne. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Jean Arthuis sénateur démissionnaire de Mayenne. / © LIONEL BONAVENTURE / AFP


Doit-on s'attendre à des surprises ?

En Vendée, non, 3 sièges que la Droite va conserver. On citera notamment le Président du  département Bruno Retaillea. Il sera élu et il briguera dans la foulée la Présidence du groupe UMP au Sénat.

En Sarthe, un peu plus de suspens. Les Trois sénateurs sortants ne se représentent pas. Ils étaient tous les trois de Droite. Un de ses trois sièges semblait promis au parti socialiste et sa tété de liste, le maire du Mans, Jean Claude Boulard. On va rester très prudent. Pas facile de porter l’étiquette socialiste en ce moment.
Je le rappelle, ce sont des élus qui votent, la plupart sont en colère contre le projet de réforme territorial lancé par le gouvernement. D’où sanction possible.
Et puis la gauche est divisée avec également une liste du front de gauche et une liste d’EELV. Ce serait un petit événement l’élection de Jean Claude Boulard… Il n’y a pas eu de sénateurs de gauche en Sarthe depuis 1968.
Jean-Claude Boulard candidat pour le Ps. / © MaxPPP
Jean-Claude Boulard candidat pour le Ps. / © MaxPPP

La population s'intéresse-t-elle à cette élection ?

Non, si on se réfère à un sondage IFOP Ouest France. Le sénat joue un rôle important dans la vie politique pour 1 sondés sur 2 seulement. Les 2 tiers des sondés disent ne pas s’intéresser à cette élection…

Je rappelle que le sénat et l’assemblée nationale plus médiatisée votent les lois. Deux différences entre les deux chambres du parlement : les sénateurs représentent les collectivités quand les Députés représentent, eux,  le Peuple. Et puis en cas de conflit sur le vote d’une loi, c’est l’Assemblée nationale qui a le dernier mot.

Sur le même sujet

Vendée : le Roller-derby

Les + Lus