Les Herbiers : ils inventent la mort en version zen ou technicolor

La mort version zen. / © France 3 Pays de La Loire.
La mort version zen. / © France 3 Pays de La Loire.

"Funeral concept" ou la tombe en version quadrichromie ou en jardin zen japonais. La mort a son marché et les nouvelles tendances vont vous décoiffer et vous faire oublier les chrysanthèmes. 

Par Xavier Collombier

Nouveau concept

L'entreprise des Herbiers a connu une certaine notoriété avec la tombe du créateur du "Manège enchanté" à Nantes
 La tombe de Serge Danot le papa des personnages du " Manège enchanté " à Nantes / © © Funeralconcept
La tombe de Serge Danot le papa des personnages du " Manège enchanté " à Nantes / © © Funeralconcept

Au milieu des tombes toutes en marbre gris ou en ciment, les couleurs de la dernière demeure de Serge Danot en aluminium est devenue l'attraction du cimetière. Pollux et Margotte sont les ultimes compagnons de leur créateur.
Funeral Concept, entreprise basée en Vendée aux Herbiers, voudrait faire évoluer le monde funéraire, figé selon elle depuis 200 ans. Objectif ambitieux que ses concepteurs expliquent sur leur site web : "créer des monuments funéraires à l’image de la vie et non à celle de la mort en inventant le FER TOMBAL."
Et ça marche 150 marbriers dans toute la France distribuent la gamme des produits vendéens, l'e-commerce est  pour beaucoup responsable du succès marketing et commercial. 
Dernière tendance du moment ? La tombe en forme de jeux de société, où se retrouve toute la famille. Des plaques de mémoire sont customisées par les proches et les mots de chacun deviennent une sorte de grand journal intime à ciel ouvert.
 

memori-image2


Copyright Funeral Concept

Le jardin japonais avec sable et râteau zen est également une autre tendance.
 

Nouvelles tendances mortuaires
France 3 Vendée

Les tendances du marché

Avec la mondialisation, de nombreuses teintes de marbre sont disponibles. On peut trouver jusqu'à 62 marbres différents chez les spécialistes de l'art funéraire aujourd'hui. 
La tendance générale sur ce marché comme partout en période de crise est au low cost. En moyenne, Les Français dépensent 3 500 € pour des obsèques. Avec son slogan "Parce que la vie est déjà assez chère !", Roc Ecler surfe sur cette tendance en proposant certains tarifs ne dépassant pas les 1 000 €.
Même les services funéraires de la Ville de Paris s'y mettent en réduisant les coûts via un site internet "révolution obsèques" avec un tarif unique : 789 € ! Un choix limité pour un prix riquiqui.
Rassurons nous le cercueil reste en pin. Pour avoir un cercueil en carton, il faut s'adresser à d'autres spécialistes sur le web.  Les sites  affichent des tarifs moyens de 300 € et assurent être au coeur de la tendance écolo-responsable. Aucunes données sur le réel succès de ces cartons pour dernière demeure ne sont disponibles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus