Le Mans : le Ginkgo Biloba de la cathédrale a été abattu

Le ginko biloba de la cathédrale du Mans a été abattu pour permettre des fouilles archéologiques / © instagram
Le ginko biloba de la cathédrale du Mans a été abattu pour permettre des fouilles archéologiques / © instagram

Les 8000 signatures de la pétition lancée par le collectif "patrimoine, environnement menacé" n'y ont rien fait, les bûcherons ont mis à terre l'arbre centenaire, pour la mairie cet arbre n'est pas au bon endroit, sa disparition devrait permettre de remettre au jour le jubé du cardinal de Luxembourg

Par Christophe Turgis

L'arbre n'a pas résisté aux tronçonneuses. En dépit de la présence d'opposants à sa mise à mort. Le Ginkgo Biloba de la cathédrale, plus que centenaire, ne permettait pas la conduite de fouille au pied de l'édifice.

La décision d'abattage de l'arbre a été prise par la mairie du Mans en fonction de l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France. "L’objectif n’est pas d’abattre un arbre, mais celui-ci n’est tout simplement pas au bon endroit. Il a été planté il y a un peu plus de cent ans sur un remblai de quelque 6 mètres d’épaisseur. Supprimer cet arbre va permettre de dégager le "remblai" constitué d’empilements successifs au point de rendre inaccessible la chapelle basse qui se dégrade à force d’humidité. Nous allons revenir à l’authenticité de l’édifice. Nous pensons retrouver les composantes du jubé du cardinal de Luxembourg (1595-1605) qui, si l’on en croit un dessin conservé au musée de Tessé, est une architecture unique. Si on retrouve quelque chose, ce serait une découverte exceptionnelle".

Le Mans : ce Ginko qu'on abat
le Ginkgo Biloba de la cathédrale a été abattu

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus