Pays de la Loire : les nouveaux présidents de département sont... tous des hommes

Presque autant de femmes que d'hommes sur cette photo de l'assemblée départemental de Mayenne / © F3
Presque autant de femmes que d'hommes sur cette photo de l'assemblée départemental de Mayenne / © F3

La parité aurait-elle ses limites ? Si les cinq assemblées départementales comptent aujourd'hui autant d'hommes que de femmes, les présidences sont assurées uniquement par des hommes...

Par Eric Guillaud avec AFP

21 femmes pour le Maine-et-Loire au lieu de 9 précédemment, 21 pour la Sarthe, 31 pour la Loire-Atlantique, 17 pour la Mayenne, 17 en Vendée, 107 femmes au total dans la région pour 214 sièges, c'est du jamais vu.

La nouveauté, c'est qu'il y a autant de femmes que d'hommes et je suis très fier de présider la première assemblée dans notre république qui soit autant paritaire



dit même Philippe Grosvalet, à peine réélu président du conseil départemental de Loire-Atlantique.

je suis bien évidemment très sensible à cette unanimité, dans la diversité de notre majorité départementale. Je vis cet instant avec émotion et bonheur, autant qu’avec lucidité et humilité

déclare de son côté Christian Gillet, président du conseil départemental de Maine-et-Loire

La parité serait-elle finalement "une arnaque" comme s'interroge le site de Francetv Info. Moins de dix départements français devraient effectivement être dirigés par des femmes. 10 sur 101, nous somme loin, très loin des 50%.

100% des présidents de département en Pays de Loire sont  en tout cas des hommes. Qui sont-ils ? Réponse ici...

Deux élus

Yves Auvinet (DVD 85), 61 ans, a été élu jeudi président du conseil départemental de Vendée, succédant à l'UMP Bruno Retailleau qui ne se représentait pas à ce scrutin départemental.
Yves Auvinet, élu dès le premier tour dans le canton de Chantonnay, a entamé son parcours politique en 1994 en devenant maire de la commune de La Ferrière. Il est constamment réélu depuis cette date. C'est en 2010 qu'il a fait son entrée au conseil général de la Vendée, élu dans le canton des Essarts où il a pris la succession de Bertrand de Villiers, le frère de Philippe de Villiers, démissionnaire. Marié et père de trois enfants, amateur de musique, Yves Auvinet est chef de choeur dans une chorale de sa commune. Son prédécesseur, le sénateur Bruno Retailleau, ambitionne dorénavant de ravir à la gauche la région Pays de la Loire au prochain scrutin de décembre.

Dominique Le Méner (UMP 72) de vice-président à président Le député UMP Dominique Le Méner, élu jeudi à la présidence du conseil départemental de la Sarthe, succède à l'UMP Jean-Marie Geveaux qui a choisi, à 67 ans, de ne pas se représenter.
Agé de 56 ans, Dominique Le Méner a succédé à l'ancien Premier ministre François Fillon à la tête de l'UMP de la Sarthe en 2013. Juriste de formation, il était vice-président du conseil général de ce département depuis 1992. Élu député de la 5e circonscription de la Sarthe en juin  2002, il a été réélu en 2007 et 2012. Il est membre de la commission des Affaires culturelles et de l'Éducation. Père de quatre garçons, son épouse est enseignante, professeure des écoles.

Trois réélus

Philippe Grosvalet (PS 44), 56 ans, occupe le poste de président du conseil général depuis 2011. il a été conseiller municipal et adjoint au maire de Joël-Guy Batteux à Saint-Nazaire et il est conseiller général de Saint-Nazaire Est depuis 1998.

Christian Gillet (UDI 49), 69 ans, médecin généraliste à la retraite, a commencé sa carrière politique comme maire de Vihiers de 1977 à 1995, il est conseiller général puis départemental du canton de Vihiers depuis 1988.

Olivier Richefou (UDI 53), 55 ans, a été maire de Changé de 2008 à 2014, conseiller général du canton de Laval-Nord-Est de 2001 à 2004 et depuis 2011, conseiller départemental du canton de Saint-Berthevin.

Les différentes élections des présidents en images, un sujet de Vincent Calcagni
élections des présidents de département

Sur le même sujet

Gesvre : une famille d'artistes hors norme les Poincheval

Les + Lus