Île de Noirmoutier : on recherche une jeune fille entre 16 et 18 ans pour le tournage de “L’âge des sirènes” cet été

Noirmoutier théâtre du prochain court-métrage "L’âge des sirènes" de la réalisatrice Heloïse Pelloquet, qui aura lieu au cours du mois d’août 2015, sur l’île et ses environs, / © Maxppp
Noirmoutier théâtre du prochain court-métrage "L’âge des sirènes" de la réalisatrice Heloïse Pelloquet, qui aura lieu au cours du mois d’août 2015, sur l’île et ses environs, / © Maxppp

Dans le cadre du tournage du court-métrage de la réalisatrice Heloïse Pelloquet, L’âge des sirènes, qui aura lieu au cours du mois d’août 2015, sur l’île de Noirmoutier et ses environs, la production recherche une jeune fille.

Par Claude Bouchet

Dans le cadre du tournage du court-métrage de la réalisatrice Heloïse Pelloquet, "L’âge des sirènes", qui aura lieu au cours du mois d’août 2015, sur l’île de Noirmoutier et ses environs, la production recherche une jeune fille entre 16 et 18 ans pour interpréter le rôle d’Elodie, employée au port. L’âge des sirènes est l’histoire de Mattis, presque 15 ans, durant l’été qui marque la fin du collège. Mattis partage son temps entre sa bande d’amis d’enfance et un travail au port, où il rencontrera Fernand, Willy et surtout Elodie.

Ce film, produit par la société Why not production est soutenu par la Région des Pays de la Loire et est accompagné par le Bureau d’Accueil des Tournages. Le tournage se passe principalement sur l’île de Noirmoutier, d’où est originaire la réalisatrice Heloïse Pelloquet. Il s’agit du deuxième volet de la vie d'une bande de jeunes noirmoutrins, après Comme une grande qui avait été sélectionné en janvier dernier au festival Premiers plans à Angers

Les personnes intéressées peuvent envoyer un mail accompagné d’une photo à agedessirenes@gmail.com avant le 30 avril 2015.

Pour mémoire…

Le Bureau d’Accueil des Tournages des Pays de la Loire est un service gratuit proposé aux professionnels du cinéma, il a pour but de faciliter l’accueil de tournages en région et d’assister les équipes régionales, dans le but d’augmenter le nombre de tournages sur le territoire et d’optimiser l’utilisation des ressources locales (décors, techniciens, comédiens…).

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus