3 raisons de découvrir Rêves de court, le tout nouveau festival de court métrage en Vendée !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Salomé Poirier

Initialement prévu en décembre 2020 dans la ville de Benet (85), la première édition du festival Rêves de court qui met en compétition des court-métrages et scénaris se tient finalement en mai et juin 2021 dans une version mixant le virtuel et le réel.  Voici 3 bonnes raisons d'en profiter : 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Soutenir des jeunes talents

Rêve de courts a pour objectif de promouvoir les « jeunes » scénaristes et réalisateurs dans un festival ouvert à tous. Parmis les réalisateurs en sélection, on retrouve par exemple François Le Guen qui réalise des courts-métrages depuis l'âge de 12 ans et a obtenu son bac ‘‘option cinéma’’ en 2015 ou Florence Hugues qui s'est formée en écriture et réalisation à SATIS (Aubagne) puis sur des tournages.

 

 

Se faire une toile 

Au total, ce sont 7 scénaris et 5 courts-métrages qui sont en compétition durant cette première édition du festival Rêves de court. France 3 Pays de la Loire a sélectionné pour vous deux courts-métrages à ne pas manquer parmis la sélection : 

  • Julia de Sylvain Loscos : ce court-métrage raconte l'histoire d'une adolescente perturbée qui découvre l’équithérapie en tissant des liens forts avec une jument.
     
  • Max de Florence Hugues et Stéphanie Tallon : un court-métrage qui dépeint la réalité du quotidien d'une femme dans un milieu d'homme, celui de Maxine, en stage dans un garage automobile. 
     
  • M.Hugo de Julien Jouve et François Le Guen : faites la connaissance de M.Hugo, un surveillant de musée rêveur et original qui s'avère être un artise exposant ses oeuvres sans demander l’autorisation à qui que ce soit. 

 

Au total, ce sont 3 prix qui seront remis à l'issue du festival : le prix du public, le prix des jeunes et le prix du jury. Pour cette première édition, la présidente et marraine du festival est Firmine Richard connue pour son rôle dans,  La Première étoile ou 8 femmes. Le jury est composé de 4 professionnels  : Rémy Ratynska, monteur et directeur du festival du film de Fontenay-Le-Comte, Céline Major, productrice, scénariste et co-fondatrice de DMP Productions, Élisabeth Richard, scénariste et réalisatrice et Cyril Planchon, compositeur. 

 

 

Un festival engagé pour la jeunesse

 

Rêves de court consacre une journée aux collégiens  avec une  projection des films en compétition, lecture de scénarios et jury des jeunes. Une matinée d’échanges avec Firmine Richard, présidente du jury de cette première édition est également programmée afin de permettre aux élèves de poser leurs questions sur le milieu du cinéma.