• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Voir ou revoir / Cap Sud Ouest : Oléron intime et sauvage

C’est une face cachée de l’île d’Oléron qui se dévoile dans l’émission... Loin des activités touristiques, se révèle un espace naturel riche et complexe, toujours en mouvement, sous l’influence des marées et des activités humaines.

Par GS, avec EP

Les invités nous font partager leurs coins secrets, leurs passions, leur histoire :

C’est en compagnie de Julien Campas, créateur de l’association La Salicorne, que nous abordons les marais de manière inattendue, en stand up paddle, un parcours silencieux au milieu de paysages entre terre et mer.

Jean-Michel Massé est détenteur d’une écluse à poissons et nous accueille sur son petit territoire, un patrimoine maritime singulier : un ouvrage de pierres, assemblées de manière très précises, destiné à la capture du poisson dont l’origine remonte sans doute à l’époque gallo-romaine. 17 écluses à poissons sont toujours en activité sur l’île.

Nos escapades se poursuivent sur le site ostréicole de Fort Royer, à la fois une réserve naturelle, un petit village ostréicole et une plage secrète. Evelyne Morgat responsable du site est une passionnée de l’île où elle passait toutes ses vacances enfant. Elle est venue s’y installer définitivement avec l’ambition de mettre en valeur des aspects moins connu d’Oléron comme Fort Royer.

Avec Thierry Sauzeau, un autre habitant de l’île, historien et maitre de conférence d’histoire moderne nous embarquons à bord du petit train de Saint-Trojan pour un voyage jusqu’à la pointe sud d’Oléron, inaccessible en  voiture, la plage de  Maumusson. Il nous révèle que cette magnifique pointe est un lieu redouté des marins et fut le lieu de nombreux naufrages et pillages.

Présentation : Eric Perrin
Réalisation : Anthony Martin

Sur le même sujet

artOtech à Saint-Nazaire avec Ninon Brétécher, comédienne et metteure en scène

Les + Lus