Cet article date de plus de 5 ans

“CAP sur la COP”, un convoi tracto-vélo de NDDL prend la direction de Paris

Des anti-Aéroport (Notre-Dame-des-Landes) ont pris la route ce matin pour la capitale. Ils effectueront le trajet en plusieurs étapes (notre carte) à vélo et en tracteur. Leur arrivée devrait coïncider avec le lancement de la conférence sur le climat (COP 21).
Le trajet qui sera emprunté par le collectif d'opposants
Le trajet qui sera emprunté par le collectif d'opposants © MSLC
Maintien après les attentats et l'état d'urgence
Le collectif à l'origine de cette action maintient son convoi de NDDL à Paris. Convoi constitué de 200 bicyclettes et cinq tracteurs. Il le fait savoir dans un communiqué relayé par l'ACIPA : "Sachant que la COP 21 aura bien lieu et que le projet d'aéroport est momentanément différé". Le but étant "de dénoncer l’hypocrisie criante entre la volonté du gouvernement de lutter contre le réchauffement climatique, et la destruction de terres agricoles et de zones humides, de dizaines d’habitats pour y construire... un nouvel aéroport".



Contexte sécuritaire 
Au passage, les opposants dénoncent "l'escalade sécuritaire et la déferlante annoncée de lois liberticides". Ils affirment avoir "la volonté de continuer à manifester, à lutter et à porter haut et fort la voix de territoires en luttes impactés par des projets inutiles et imposés".

Avec ce convoi, le collectif  souhaite également manifester sa solidarité "avec les populations qui subissent les guerres et le réchauffement climatique".

Les participants à ce périple ont prévu de faire deux étapes par jour. Ils seront accueillis par des comités locaux d'opposants à NDDL pour des débats, discussions et projections. 

Quelques minutes avant le départ (images France 3 Pays de la Loire)
durée de la vidéo: 00 min 28
"Cap pour la COP"
Avec AFP 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
notre-dame-des-landes économie transports transports aériens réchauffement climatique environnement société