• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Château-Gontier : Enedis traque les réseaux sous-terrains

Terminé les relevés topographiques : place aux nouvelles technologies / © Enedis
Terminé les relevés topographiques : place aux nouvelles technologies / © Enedis

Terminé les bons vieux relevés topographiques pour localiser les réseaux de la voirie.
Enedis fait appel désormais à une recherche dite "immersive".
 

Par Pierre-Erik Cally

Un véhicule plutôt bizarre arpente les rues de Château-Gontier.
Opérant pour Enedis le distributeur d’électricité, associé à d’autres partenaires, la société Cyclomédia réalise une cartographie de grande précision grâce au procédé dit de « vue immersive panoramiques ».
La précision est au centimètre près. Objectif : lors de prochains travaux, savoir exactement où se trouvent les divers réseaux existants.
Car avant 2026,  un PCRS,  « plan corps de rue simplifié » concernant tous les réseaux enterrés sensibles ou non doit être réalisé.
Les services de l’Etat veulent en effet améliorer la précision du repérage des réseaux afin d’éviter les erreurs, voire les accidents.
Actuellement, Enedis dispose d’une cartographie déjà d’une grande précision effectué de manière traditionnelle grâce aux relevés topographiques.
Mais cette nouvelle technologie permet d’œuvrer bien plus vite et avec plus de finesse.
A moyen terme Enedis souhaite étendre ces relevés à une grande partie du département avec toutes les entreprises
et les corps de métiers concernés.
Il s'agira d'une mutualisation de la carte des réseaux.
 
 
 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus