Coronavirus : le chômage explose dans les Pays de la Loire

Sans attendre le déconfinement, les entreprises ont commencé à se séparer de leurs salariés, les conséquences sur l'emploi se font brutalement sentir, le nombre des demandeurs d'emploi de type A a augmenté de 57 570 personnes en avril dans les Pays de la Loire.

 

Le taux de chômage en catégorie A est passé de 6,9 % fin 2019 à 32 % fin mai 2020 dans les Pays de la Loire du fait du coronavirus
Le taux de chômage en catégorie A est passé de 6,9 % fin 2019 à 32 % fin mai 2020 dans les Pays de la Loire du fait du coronavirus © Sanjay Kanojia / AFP
Pour les seuls mois d'avril, le nombre des demandeurs d'emploi de type A, ceux qui sont classés en chômage de longue durée, a augmenté de 57 570 personnes. Faisant passer le nombre des chômeurs dans la région à 234 410 personnes.

Ceci s'explique par une bascule des demandeurs d'emploi de type B, ceux qui enchainent les contrats courts vers le type A. Autrement dit, les entreprises n'ont pas renouvelé les contrats de leurs employés intérimaires.

Comme les services de l'État l'avaient envisagé, ce sont les départements de la Loire-Atlantique et de la Vendée qui sont particulièrement touchés par ce retournement de conjoncture. Là où les entreprises jouent le plus avec la variable d'ajustement que constitue l'emploi intérimaire.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A dans les Pays de la Loire fait remonter le chômage à 32 % contre 26% au plan national...

Au quatrième trimestre 2019, la Direccte des Pays de la Loire, établissait ce taux de chômage à 6,9%, inférieur d'un point à la moyenne nationale à ce moment-là ! On mesure ainsi comment la crise du coronavirus a mis à mal l'emploi dans la région.

Le taux de chômage par département :Total région 32 %, France entière 26 %.
 

Des "référents" pour aider les entreprises 

Le préfet de Région ne cache pas son inquiétude devant la montée des PSE (Plans de Sauvegarde de l'Emploi) qui s'annoncent déjà. Et qui vont conduire les entreprises à se séparer de leurs salariés en CDI à la fin de l'été, le temps que les négociations se mettent en place.

Les services de l'État ont déjà procédé au versement de 425 millions d'euros à la fin de mai aux entreprises pour les indemnisations de mise en chômage partiel. 1 milliard 72 millions d'euros de report de charges ont été actés pour ces mêmes entreprises.
Les Prêts Garantis par l'État (PGE), obtenus auprès des banques ou BPI France se montent à 2 milliards 1858 millions d'euros pour les Pays de la Loire.

Les services de l'État planchent sur la mise en place de "référents" sur une dizaine de filières, comme la navale, l'aéronautique, le bâtiment, l'agro-alimentaire, pour aider les entreprises à cerner leurs besoins, et leur proposer des actions de formation spécifiques pour leurs personnels qualifiés, dans le cadre des PSE.
"Ce seront des personnes très pointues dans leurs secteurs d'activité, issues du monde de l'entreprise, associées à des acteurs du conseil régional ou des des services de l'État", précise le préfet Claude d'Harcourt.

Le cas particulier des travailleurs détachés, ils sont 1 500 environ, notamment dans la navale, devrait permettre de faire baisser le taux de chômage dans cette activité.
 
Le cas particulier de l'ouverture des commerces le dimanche en Loire-Atlantique
Le préfet de Région préfet de la Loire-Atlantique a signé les arrêtés permettant l'ouverture des commerces durant 5 dimanches. Tous les commerces sont concernés, à l'exception des grandes surfaces.
Les dates sont les suivantes, 21 et 28 juin, 05 juillet, 10 août, 06 septembre. L'arrêté d'autorisation d'ouverture le dimanche a été pris en concertation avec les organisations syndicales et professionnelles de la Loire-Atlantique. En bénéficient les commerces qui le souhaitent, il n'y apas de caractère obligatoire à ouvrir ces jours là.

Les préfets des 4 autres départements ligériens peuvent prendre, pour leurs départements respectifs, des mesures simililaires, à la demande des organisations professionnelles.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société emploi économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter