Coronavirus : A Nantes, Angers, ces grandes entreprises qui soutiennent les soignants et les hôpitaux de la région

TBS, dans le Maine-et-Loire, Maison du Monde, en Loire-Atlantique. De grandes entreprises ont décidé de soutenir les soignants et les hôpitaux en cette période de crise sanitaire. En reversant une partie de leur chiffre d'affaire ou en faisant des dons.

Xavier Marie, créateur de Maisons du Monde à Nantes, le 3 juin 2016 lors du lancement de sa fondation.
Xavier Marie, créateur de Maisons du Monde à Nantes, le 3 juin 2016 lors du lancement de sa fondation. © PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP
5% de son chiffre d’affaire, c'est la somme que la marque TBS, basée à Saint-Pierre-Montlimart dans le Maine-et-Loire, a décidé de verser au CHU de Nantes en guise de soutien durant cette crise sanitaire. 

Une décision unanimement soutenue par les salariés du groupe

"Notre volonté était d'être solidaire, citoyen. Il nous a semblé majeur d'agir en proximité, localement. Le siège de TBS se situe à 50 km du CHU et nous avons des locaux également dans le centre-ville de Nantes, aussi le choix du CHU de Nantes était tout trouvé. La décision a effectivement remporté l'adhésion de tous nos collaborateurs, certains ayant eux-même une histoire avec cet hôpital, cela a renforcé leur empathie.", explique Julien Bianchi, directeur général de TBS 

Nos clients ont été les premiers supporteurs du projet, puisqu'en achetant sur le site, ils étaient acteurs avec nous de notre démarche solidaire- Julien Bianchi, directeur général de TBS.


L'industrie du sport n'a pas été épargnée par la crise. La situation financière de la société en ressort fragilisée. Pourtant, les gérants ont mis la main à la poche pour lutter contre le virus aujourd'hui et d'aider le personnel soignant. 

"Il tombait sous le sens que TBS ne reste pas spectateur de cette crise sanitaire. Cette action spécifique nous a permis d'être réactif très vite et de venir en aide aux soignants qui, eux, sont en première ligne. Notre site e-commerce, tout comme nos réseaux sociaux étant nos derniers liens avec nos consommateurs, cela donne de la visibilité au fonds de dotation du CHU de Nantes. Entre le 1er et le 15 avril, nous avons pu reverser 4 230 € de dons au CHU. Nous en sommes très heureux, nous sommes aussi conscients que la bataille n'est pas terminée, aussi nous avons fait le choix de poursuivre cette action jusqu'au 30 avril", poursuit le directeur.

"Depuis la semaine passée, nous avons également rouvert notre atelier de production à Saint-Pierre-Montlimart, nous y fabriquons des masques de protection pour nos clients, nous les offrons depuis la réouverture de nos magasins", ajoute Julien Bianchi.
 

Engagé dans la lutte contre les violences conjugales


Le siège social de Maisons du Monde est installé au coeur du vignoble, à Vertou au sud de Nantes. Le coronavirus a coûté cher au groupe. "De très lourdes pertes", selon les déclarations des dirigeants. Cela n'a pas empêché l'entreprise de s'investir et de poursuivre ses activités de mécénat.

Dans la crise liée à la pandémie du coronavirus, la société a décidé de répondre à l’appel de la Fondation des Femmes par l’aménagement d’hébergements d’urgence pour les femmes victimes de violences conjugales, accentuées par le confinement. Par ailleurs, pour remercier les personnels soignants des hôpitaux, le groupe a fait des dons de produits de décoration et de mobilier, selon leurs besoins, pour leur apporter un supplément de douceur et de bien-être au quotidien.

"En cette période particulièrement difficile, Maisons du Monde a décidé d’orienter sa solidarité vers ce que l’entreprise sait faire de mieux : créer des atmosphères accueillantes et chaleureuses pour apporter confort et réconfort aux personnes qui en ont le plus besoin. Cette action auprès de la Fondation des Femmes prolonge notre engagement social et solidaire initié en 2015", expliquait en avril dernier Julie Walbaum, directrice générale de Maisons du Monde.
 

En effet, depuis cinq ans, nous aménageons chaque année cinq structures d’accueil pour parents et enfants en situation d’urgence et d’isolement auprès de la Croix-Rouge. Cette année, plus encore que les autres, nous souhaitons faire notre part pour accompagner le quotidien des personnes en difficulté -Julie Walbaum, directrice générale de Maisons du Monde.


"Comment répondre à l’urgence ? Nous n’avons pas de produits de première nécessité à offrir, mais nous savons qu’un lieu bien équipé et chaleureux peut apporter un sentiment de sécurité et de bien-être tout en favorisant l’estime de soi. C’est clairement ce que nous voulons offrir aux femmes en détresse et à leurs enfants ", soulignait également Fabienne Morgaut, directrice RSE de Maisons du Monde.

Après l'urgence, le remerciement aux hôpitaux

Si l'entreprise accompagne aujourd’hui l’urgence sociale auprès des personnes isolées et en détresse, l’enseigne a aussi souhaité penser à l’après et remercier les équipes soignantes qui se sont battues et se battent chaque jour dans les hôpitaux.

"Nous savons à quel point les soignants sont mobilisés", a déclaré Fabienne Morgaut. "Nous souhaitons leur exprimer toute notre reconnaissance en offrant petite vaisselle, coussins, plaids et mobilier, en fonction de leurs besoins, pour adoucir leur quotidien que nous savons très dur".

Maisons du Monde portera également son action en Italie, pays très affecté par la crise du coronavirus, où l’enseigne est implantée depuis 2007.

L'enseigne a aussi annoncé maintenir 100 % de son engagement vis-à-vis des associations environnementales. Alors que la plupart des associations pour l’environnement souffrent, l’enseigne maintient l’intégralité de son action auprès des 25 ONG actives pour la préservation des forêts, dans 12 pays, via la fondation Maisons du Monde.

Courant mars, la société a lancé un programme de réduction de coûts pour faire face à l'impact de l'épidémie de coronavirus qui devrait pénaliser ses ventes au premier semestre.
TBS en chiffres
 
• 41ans d'existence (1978)
• 200 collaborateurs(rices)
• 45 Millions d'€ de CA
• un réseau en propre 40 mags en France (27 succursales & 13 affiliés)
• un site e-marchand
• 2000 clients en France et dans le Monde (réseau sport, réseau bleu, réseau vert, chausseurs & habilleurs indépendants) 
• Présents dans plus de 50 pays 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter