Coronavirus : “Rester chez soi, c’est sauver des vies. Ne sortez pas en mer !”, prévient la préfecture maritime

Ne sortez pas en mer, prévient le préfecture maritime de l'Atlantique / © DR
Ne sortez pas en mer, prévient le préfecture maritime de l'Atlantique / © DR

Les mesures de confinement sont entrées en vigueur le mardi 17 mars à midi. Sauf exception, il n'est plus permis de sortir de chez soi. L'interdiction est aussi valable pour une balade en mer, prévient la préfecture maritime de l'Atlantique.

Par Fabienne Béranger

Avec le temps qui semble passer au beau, c'est tentant de vouloir prendre l'air mais c'est non pour cause de confinement. Et c'est aussi valable pour les sorties en mer.

"Rester chez soi, c’est sauver des vies. La sienne, celle de ses proches, celle des hommes et des femmes qui luttent H24 contre ce virus. Le confinement est une mesure-clef pour limiter la propagation de l’épidémie et préserver ainsi sa santé et celle des autres. Par conséquent, toutes les activités nautiques, quelles qu’elles soient, sont interdites", prévient la préfecture maritime de l'Atlantique.

"Reportez vos sorties en mer afin de vous protéger et de ne pas exposer davantage les personnels de secours et de santé qui interviennent déjà, souvent, dans des conditions difficiles", ajoute la préfecture maritime.

"Les vecteurs de sauvetage en mer sont comptés et leur mobilisation intempestive peut avoir un impact pour porter assistance à une victime de l’épidémie de COVID-19", précise la préfecture, "chaque opération de secours en mer peut en effet représenter une victime en plus à prendre en charge par des services hospitaliers déjà très sollicités".

Désormais, toute sortie non justifiée est sanctionnable d'une amende de 135 euros, en mer, c'est pareil, "les contrevenants seront sanctionnés. Des contrôles seront réalisés par les services de l’Etat pour veiller à la bonne application de ces règles en mer".


 

Sur le même sujet

Les + Lus