Covid-19 : l'épidémie dans les Pays de la Loire reste stable à un niveau élévé, les variants progressent

La situation épidémique reste stable dans la région, sur un plateau toujours élevé. Il n'y a pas de flambée du nombre de contaminations. Un tiers des lits de réanimation sont occupés par des patients atteints de la Covid-19. Les cas de variants augmentent fortement.

Des soignants mobilisés au service de réanimation du CHU de Nantes
Des soignants mobilisés au service de réanimation du CHU de Nantes © Jérémy Armand / France Télévisions

A l'échelle régionale, le taux d'incidence des cas de Covid-19, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas diagnostiqués par test PCR au cours des sept derniers jours, est de 162,5 cas pour 100 000 habitants au 5 février 2021 (166,9 cas le mardi 2 février), en dessous de la moyenne nationale qui s'établit à 213,3 cas, selon les chiffres de Santé Publique France.

C'est la Sarthe qui est le département le plus touché avec un taux d'incidence de 197,4 cas pour 100 000 habitants. Le Maine-et-Loire suit avec 179,4 cas pour 100 000 habitants.  Le taux d'incidence est de 156,5 cas pour 100 000 habitants dans la Mayenne, 151,8 en Loire-Atlantique et 139,1 en Vendée.
 

3124 nouveaux cas depuis mardi

La région Pays de la Loire a enregistré 3124 nouvelles contaminations depuis mardi, ce qui porte à 125 297 le nombre de cas recensés dans la région depuis le début de la pandémie. Sur ces 3124 cas, 1113 se trouvent en Loire-Atlantique (44 941 au total), 783 dans le Maine-et-Loire (30 316), 228 en Mayenne (11 517) 553 dans la Sarthe (20 284) et 447 en Vendée (18 239).

Des chiffres qui font dire au Dr Pierre Blaise, directeur scientifique à l'ARS Pays de la Loire, que "le faux plat qui caractérise la progression de l’épidémie se poursuit. La pression sur le système hospitalier est extrêmement forte. Il n’est pas saturé à ce jour mais les marges de manœuvres sont réduites."
 

Un tiers des lits en réanimation occupés dans la région

Dans les Pays de la Loire, 33 % des lits de réanimations sont occupés par des patients malades du Covid-19, un niveau inférieur à celui de 47,4 % constaté au niveau national. La tension hospitalière est la plus importante en Mayenne avec un taux d'occupation de 78,57 %. Le taux d'occupation est de 47,83 % dans la Sarthe, 37,04 % en Vendée, 35% dans le Maine-et-Loire et 20 % en Loire-Atlantique.

Au 5 février 2021, on compte 105 patients hospitalisés en réanimation, soit 7 de plus en trois jours. 

Dans le même temps, 37 personnes sont mortes du Covid-19, portant le nombre de personnes décédées à 1790 dans les Pays de la Loire. Dont 879 dans les seuls EHPAD.
 

Forte augmentation des cas de variants

Dans notre région, 205 personnes ont été testées positives aux différents variants du Covid-19 dans les Pays de la Loire, selon les derniers chiffres de l'Agence Régionale de Santé. Cela représente 189 nouveaux cas de variants en seulement trois jours (16 cas diagnostiqués mardi 2 février).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19