Dimanche, les routes secondaires passent à 80 km/h

En Mayenne, les panneaux sont déjà prêts pour le passage à 80 km/h. Juste un cache à enlever. / © Pierre-Erik Cally
En Mayenne, les panneaux sont déjà prêts pour le passage à 80 km/h. Juste un cache à enlever. / © Pierre-Erik Cally

Dernier jour pour y rouler à 90 km/h. Demain, dimanche, toutes les routes secondaires à double sens passeront à 80 km/h. Une mesure controversée, censée faire baisser la mortalité.

Par Eleonore Duplay


Les panneaux sont déjà installés, encore cachés par des bandes noires, comme en Mayenne, ou bien déjà visibles, comme en Loire-Atlantique. Demain, dimanche 1er juillet, toutes les routes secondaires sans séparateur central passeront à 80 km/h, soit une réduction de la vitesse de 10km/h.

Objectif : réduire la mortalité sur le réseau, en faisant gagner 13 mètres de freinage en moyenne aux automobilistes.
 
 

Mais la mesure annoncée le 9 janvier par le premier ministre est très impopulaire : 74% des français s'y sont déclarés opposés.


Manifestation, ce samedi, au péage du Bignon


Des associations d'automobilistes et de motards dénoncent un passage en force, qui relèverait de la posture politique plus que de la sécurité routière, alors que la mortalité a baissé l'an dernier, -1,4% de tués sur les routes.

Une manifestation de la fédération française des motards en colère est d'ailleurs prévue cet après-midi, avec une opération péage gratuit au Bignon, en Loire-Atlantique.

Une "clause de revoyure" est fixée au 1er juillet 2020 pour évaluer les effets de la mesure. Il s'agit de la première baisse de la limitation de la vitesse hors agglomération depuis 1974. Une mesure " de rupture" du même ordre que l'installation des radars automatiques, ou le port obligatoire de la ceinture de sécurité.

Les autorités espèrent ainsi inverser la courbe de la mortalité, qui après avoir atteint un plus-bas historique en 2013 (3.427 morts, métropole et Outremer confondus), était repartie à la hausse les trois années suivantes.
 

Sur le même sujet

Les + Lus