REPLAY. Régionales 2021 en Pays de La Loire : ce qu'il faut retenir du débat d'entre deux tours de ce jeudi 24 juin 2021

Après un premier tour marqué par l'abstention, France 3 Pays de la Loire propose un débat d'entre-deux-tours pour les Régionales avec les quatre candidats encore en lice : Christelle Morançais, Matthieu Orphelin, Hervé Juvin et François de Rugy.

Morançais, Orphelin, Juvin, De Rugy, une quadrangulaire pour le deuxième tour des Régionales 2021 en Pays de la Loire
Morançais, Orphelin, Juvin, De Rugy, une quadrangulaire pour le deuxième tour des Régionales 2021 en Pays de la Loire © France Televisions

Arrivée en tête au premier tour des élections régionales avec 34,29% des voix, Christelle Morançais, la présidente sortante LR de la région a écarté toute alliance avec François de Rugy (LREM).

L'écologiste Matthieu Orphelin (18,70%) et le socialiste Guillaume Garot (16,31%) font liste commune. Hervé Juvin du Rassemblement National avec 12.53% des voix devance François de Rugy de la majorité présidentielle et ses 11.97%. 

Le second tour est donc marqué par cette quadrangulaire.

Pour débuter ce débat, retour sur la campagne qui s’est tendue mercredi avec la plainte déposée par Matthieu Orphelin et l’altercation avec Christelle Morançais.

"Les faits qui se sont passés mardi (…) sont des faits graves, à caractère homophobe, punis par la loi de notre pays", a souligné le candidat écologiste.

L’homophobie du quotidien est en augmentation de 30% dans notre région l’an dernier  

Matthieu Orphelin

"C’était deux colleurs d’affiche d’une liste concurrente", a poursuivi Matthieu Orphelin, sans citer qui que ce soit, "j’ai déposé plainte hier, l’affaire est entre les mains de la justice".

"Il n’y a aucune ambiguïté de ma part concernant ces propos que je condamne et que j’ai condamné dès l’instant que j’en ai pris connaissance, a enchainé Christelle Morançais, dont la liste est visée, je trouve ça inacceptable, c’est ancré en moi, je combats l’homophobie".

Je n’accepte pas qu’on puisse croire que je suis homophobe   

Christelle Morançais

"Ça fait des mois que je suis attaquée sur les réseaux sociaux, a-t-elle dit, par "des équipes du candidat qui, justement, combat, comme moi ces propos homophobes".

Je ne suis pas prête à tout pour gagner une élection, ça va trop loin 

Christelle Morançais

"Je dois être respectée et on ne me parle pas comme à un chien", a poursuivi Christelle Morançais, faisant allusion à la violente altercation avec Matthieu Orphelin jeudi après-midi.

"S’attaquer derrière la tête de liste à la femme politique comme ça a été le cas hier dans les studios de Télénantes, ce n’est pas correct", a estimé François de Rugy.

"Nous sommes des êtres humains, a-t-il poursuivi, après il y a le côté politique, depuis lundi matin tout est fait pour que le débat de 2e tour se réduise à un affrontement, à une logique d’affrontement voulue par mme Morançais, Mr Orphelin".

Ça amène une telle tension qu’on ne peut plus débattre   

François de Rugy

Hervé Juvin a rappelé l‘"agression injustifiée" dont l’un de ses militants a été victime à Saint-Nazaire.

Une agression que les 3 autres candidats ont tous condamné.

La violence n’a pas de place en politique

Hervé Juvin

"Je ne suis pas sûr que le débat actuel donne beaucoup envie aux électeurs de voter", a poursuivi le candidat RN

"Pour gouverner la région, il faut savoir gouverner ses émotions et ses passions", a-t-il ajouté.

La relance économique

500 millions, c’est le montant du plan de relance voté en Pays de la Loire pour soutenir les entreprises face à la crise, beaucoup sont en difficulté aujourd’hui.

Quelles mesures phare pour sortir de cette crise ?

"Je me bats depuis 15 mois pour être au côté des entreprises, quelle que soit leur taille, a expliqué Christelle Morançais, c’est plus de 35 000 entreprises qui ont été accompagnées par l’un des dispositifs de la région".

"Dans les semaines à venir, le combat va être celui de l’emploi, a-t-elle poursuivi, l’enjeu est de continuer à former  (…) et travailler sur tous les freins annexes notamment la mobilité".

A ce propos, la candidate LR propose "une voiture à un euro par jour".

Garde d'enfants, logements, sont également dans le programme de relance économique souhaité par Christelle Morançais.

Matthieu Orphelin propose "un produit d’épargne pour les citoyennes et citoyens de la région qui vont pouvoir investir dans les entreprises et dans les emplois dans nos territoires".

C’est l’une des 25 mesures qu’il propose avec Guillaume Garot pour ce deuxième tour.

Il propose également "1 milliard d’investissement dans les cinq années à venir sur les entreprises et sur nos territoires" ainsi que "l’accompagnement de 50 000 emplois dans la transition écologique et les métiers du lien  mais également "50 000 formations pour les personnes en reconversion".

"Moi je ne fais pas de promesses de création d’emplois parce que ce n’est pas la région qui va créer des emplois, a enchainé François de Rugy, la seule relance possible c’est celle qui combine les forces de l’Etat et des collectivités locales dans la région".

Hervé Juvin "souhaite un changement de politique", "nous allons connaitre un choc de demandes à la sortie de l’épidémie covid, a poursuivi la candidat RN, quant aux entreprises "il faut leur apporter des fonds propres".

"C’est pourquoi je propose la création d’un livret d’épargne entreprise région" ainsi qu’un "capital de départ à tous les jeunes de la région, tous ceux qui créent leur entreprise".

"La région doit leur apporter 20 000 euros, ça leur permet de démarrer une carrière d’entrepreneur".

La vision de la région de chacun des candidats dans les 10-20 prochaines années

"Que les Pays de la Loire soient une région apaisée" en 2030, pour le RN Hervé Juvin, "parce que la liste aux couleurs bleu marine aura défini un nouvel espoir pour notre région, une région mise à l'abri de l'immigration sauvage, une région où les éoliennes et les minarets n'auront pas remplacé les clochers de nos églises".

François de Rugy "veut que dans 15 ou 20 ans les Pays de la Loire soient toujours une terre de modération et de progrès". "Je veux que l'on ait fait le maximum pour l'éducation et la formation parce que l'éducation c'est ce qui fait reculer l'obscurantisme et les extrémismes".

"Je mets aujourd'hui mon bilan sur la table, a poursuivi Christelle Morançais, et le projet que je porte pour notre belle région. Une région qui protège, une région qui soutient son économie et ses territoires, et une région qui va vers l'avenir".

"La décennie qui s'ouvre est déterminante pour nous, pour nos enfants, a enchaîné Matthieu Orphelin, tous les rapports scientifiques le disent : si nous ne changeons pas, d'ci 2030, les effets du réchauffement climatique seront majeurs sur nos vies".

"Je vous propose de transformer notre région avec vous, pour préserver la qualité de vie, pour accompagner les jeunes à préparer leur avenir et les seniors à être autonomes",
a poursuivi le candidat écologiste.

Les candidats ont également débattu autour du tourisme et de la jeunesse.

Voir ou revoir l'intégralité de notre débat réalisé en collaboration avec France Bleu

Nos invités en plateau : 

Christine Vilvoisin, Virginie Charbonneau et Marion Fersing de France Bleu les ont interrogé sur leurs alliances et leurs priorités pour la région. Comment sortir de la crise économique ? Comment se déplacer en Pays de la Loire et quelles actions envers une jeunesse qui a boudé les urnes à plus de 85 % ?

Revoir le débat d'avant-premier tour

Retrouvez également l'ensemble des vidéos de ces élections 2021 dans notre playlist Youtube ci-dessus (débats pour les départementales, pour les régionales, émissions spéciales de Dimanche en Politique...) Bon visionnage !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections