Environnement : des recherches minières abandonnées en Pays de la Loire

En 2013, le gouvernement avait octroyé des permis d'exploitation miniers sur 3 sites des Pays de la Loire. La société Appolo Minerals a annoncé l'abandon des projets.

Avant l'annonce de l'abandon, trois sites étaient concernés par les projets de recherche miniers dans les Pays de la Loire : la zone de Beaulieu (Loire-Atlantique), Saint-Pierre-Montlimart (Maine-et-Loire) et Tennie (entre Sarthe et Mayenne). Certains projets étaient attendus par des élus locaux, d'autres avaient provoqué de fortes oppositions.

Des mines de métiers précieux
Or, cuivre, zinc, germanium, antimoine : ces sont ces métaux rares et stratégiques pour les nouvelles technologies qui étaient recherchés. La société australienne Appolo Minerals a décidé d'enterrer les projets des Pays de la Loire après une première annonce d'abandon en Bretagne.

Premiers abandons en Bretagne
Les trois permis bretons d'exploration étaient situés autour de Merléac et de Loc-Envel, dans les Côtes-d'Armor, et celui autour de Silfiac, à cheval sur ce même département et le Morbihan, ont été également abandonnés, il y a quelques semaines. Plus d'infos sur les abandons en Centre-Bretagne.

En vidéo, notre dossier "Recherches minières dans l'Ouest, un nouvel eldorado contesté ?" Un tour d'horizon des projets et des différentes positions en Bretagne et Pays de la Loire au tout début de cette année, avant les annonces d'abandon.
 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité