Grève du 17 décembre : trams, bus, avions, hôpitaux, ce qui nous attend mardi dans la région

En vue de la prochaine manifestation annoncée mardi contre la réforme des retraites, la Semitan à Nantes a d'ores et déjà prévu une modification de son plan de circulation. Au Mans ou à Saint-Nazaire, les transporteurs s'organisent aussi.

Le cortège de manifestants contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019 à Nantes
Le cortège de manifestants contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019 à Nantes © France Televisions - Florence Thibert
Mardi, le réseau tram et bus de la Tan sera impacté par la manifestation annoncée dans le centre-ville dès 10 heures du matin.

La Semitan a prévu de déployer son "dispositif particulier". "Les lignes du centre-ville ou traversant le centre-ville offrent de véritables terminus (les plus proches possibles du coeur de Nantes) le temps que durent les manifestations", précise la société en charge des transports nantais, "à chacun de ces terminus, du personnel de la Semitan est présent pour informer les passagers et les aider dans leurs déplacements". Ce dispositif sera mis en place de 10h à 18h mardi et impactera les lignes suivantes :A Saint-Nazaire, les lignes Hélyce, U2, U3, U4 fonctionneront en horaires samedi. Ler slignes U1, S/D et Zénibus ne circuleront pas.
La grève touche la Stran à Saint-Nazaire le 17 décembre 2019
La grève touche la Stran à Saint-Nazaire le 17 décembre 2019 © France Televisions - Christophe François
Au Mans, la Setram a prévu de faire circuler le tramway en horaire vacances scolaires. "Les lignes de bus et T3 circuleront sur les horaires période scolaire. Quelques départs sur les services de nuit ne seront pas assurés sur les lignes 4 et 5", précise-t-elle.

Irigo annonce qu'à Angers certaines lignes du réseaux "risquent d'être fortement perturbées", sans préciser lesquelles, pour le moment.

Pour les usagers du rail, au niveau national, la SNCF annonce 1 TGV sur 4 ainsi que 3 TER sur 10 et 1 Transilien sur 5.

En Pays de la Loire, seul 1 TGV circulera, 3 TER sur 10. Aucun Intercités sur les lignes Nantes-Bordeaux et Nantes-Lyon.

Si vous avez prévu de prendre l'avion, les contrôleurs aériens vont se joindre au mouvement de grève à l'appel de leur intersyndicale. L'aéroport de Nantes annonce d'ores et déjà des perturbations et demande aux passagers d'anticiper leur venue, la navette aéroport étant supprimée.

La DGAC, la direction générale de l'aviation civile a demandé aux compagnies aériennes "de réduire de 20% leurs programmes de vols, au départ et à l'arrivée, pour l'aéroport de Paris-Orly".
 

Dans les écoles

A Nantes, "des perturbations sont possibles dans certaines écoles", précise la municipalité qui demande aux parents de contacter Allonantes au 02 40 41 9000, en cas de grève de l'enseignant de leur enfant, pour recourir au service minimum d'accueil.

La situation dans les écoles nantaises

A La Roche-sur-Yon,  le SMA sera également mis en place si 25 % d’enseignants et plus se sont déclarés en grève, comme le précise la loi du 20 août 2008. Il est impératif de s'incrire avant 17 heures ce lundi au 02 51 47 47 04,

La situation dans les écoles yonnaises
 

Salariés de la centrale de Cordemais, avocats, personnels hospitaliers aussi

L'intersyndicale de la centrale de Cordemais a annoncé l'arrêt de l'activité sur le site entre ce lundi soir 21h et mardi soir 21h. Une assemblée générale est prévue à 14h ce lundi pour décider des actions qui seront menées mardi.

Côté santé, 7 services du CHU d'Angers, parmi lesquels les urgences, la maternité et les ambulanciers, seront en grève mardi. Ils ont prévu de se réunir en AG mardi à 10 heures.

Du côté des avocats, la grève a été votée dans les grandes villes telles que Bordeaux, Toulouse ou Strasbourg. A Nantes, si la grève n'a pas été décidée par un vote, toujours est-il que les avocats ont choisi de suivre l'appel du conseil national du barreau. La réforme des retraites entrainerait une hausse de 14% de leurs cotisations. 

Près de 810 000 personnes ont défilé un peu partout en France lors de la journée d'action du 5 décembre contre la réforme des retraites. Mardi dernier, elles étaient 340 000.

Fin des régimes spéciaux, système universel à points indexés sur les salaires, âge d'équilibre à 64 ans, basculement à partir de la génération née en 1975 : le Premier ministre a dévoilé mercredi en détails le projet de réforme des retraites du gouvernement, faisant immédiatement basculer la CFDT parmi ses opposants au 7e jour d'une grève amenée à se renforcer.
 

Les manifs annoncées mardi en Pays de la Loire

► En Loire-Atlantique ► En Maine-et-Loire► En Mayenne ► En Sarthe► En Vendée


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports transports urbains grève social mouvement social