Cet article date de plus de 9 ans

Angers : l'agresseur mis en examen et écroué

L'auteur présumé de l'agression mortelle à Angers (Maine-et-Loire) a été mis en examen et écroué

Un jeune homme, qui a avoué être l'auteur de l'agression mercredi 25 avril d'un couple de personnes âgés à leur domicile à Angers au cours de laquelle l'épouse est décédée et son mari grièvement blessé, a été mis en examen et écroué ce dimanche, a-t-on appris auprès du parquet d'Angers.


Le jeune homme de 21 ans a été mis en examen pour vol suivi de mort et vol avec violences sur personne vulnérable et placé sous mandat de dépôt, a indiqué à l'AFP le procureur de la République d'Angers, Brigitte Angibaud.

Originaire des Pays de la Loire, il faisait l'objet d'un mandat de recherche depuis vendredi matin et a été interpellé vendredi soir à Ancenis (Loire-Atlantique). Il s'était rendu à la gendarmerie pour y déclarer la perte de son passeport.
 
Samedi l'homme a reconnu les faits et emmené les enquêteurs jusqu'au lieu où il avait caché une partie de son butin, à savoir une centaine d'euros, une montre et quelques bijoux.
Le couple agressé, une femme de 84 ans et son mari âgé de 90 ans, vivait dans un immeuble du quartier populaire de la Roseraie.
Le jeune homme a croisé le mari qui sortait faire les courses et est entré dans l'appartement où se trouvait la vieille dame seule qu'il a frappée. Il a attendu le retour de son époux qu'il a frappé à son tour.
La fille du couple a donné l'alerte jeudi, inquiète de ne pouvoir joindre ses
parents.

Selon l'autopsie la vieille dame, atteinte de la maladie d'Alzheimer, est décédée
d'un oedème pulmonaire consécutif à un traumatisme crânien. Son époux, retrouvé
inconscient, a été grièvement blessé. Il souffre notamment d'une fracture du crâne.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice