Anti-aéroport : arrêt de la grève de la faim

Publié le Mis à jour le
Écrit par LQ

Les militants opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont cessé mardi soir leur grève de la faim

video title

video title

Nantes : les anti-aéroports cessent la grève de la

Aucune expulsion d'agriculteurs et d'habitants n'aura lieu dans la zone de Déclaration d'utilité publique du futur aéroport de Notre-Dame des Landes, tant que les recours ou pourvois déposés avant le 4 mai n'auront pas été épuisés.

Ils l'ont annoncé officiellement mardi soir (hier) lors d'un point presse square Daviais à Nantes (Loire-Atlantique).

Les militants anti-aéroport arrêtent leur grève de la faim (l'un d'eux, Michel Tarin, l'a entamée il y a 28 jours), après avoir reçu des propositions des élus socialistes.

Ils ont symboliquement mis un terme à leur mouvement en se rassemblant autour d'une table pour prendre un premier bol de bouillon.


C'est une promesse de suspendre les expulsions pour les agriculteurs qui a débloqué la situation.
 

Ce mardi soir, le cabinet de Jacques Auxiette (Président socialiste de la Région Pays de la Loire) a fait savoir qu'une nouvelle rencontre avait eu lieu dans l'après-midi entre les grévistes et les représentants des élus socialistes.

Les élus ont proposé aux grévistes l'arrêt des expulsions pour les agriculteurs mais aussi, fait nouveau, pour les habitants qui vivaient dans la zone avant la déclaration d'utilité publique, soit au total une petite trentaine de personnes, et ce jusqu'au rendu des recours engagés en justice.

Les expropriations qui, elles, sont du ressort de la justice se poursuivent, expliquent les élus. Avec une nouvelle audience prévue le 20 juin.

Il y a une quinzaine de jours des membres de l'ACIPA, du Cedepa et de la Confederation paysanne, tous opposés a l'aéroport avaient rencontré des collaborateurs de Francois Hollande à son QG de campagne.
D'autre part, Jean Marc Ayrault, Philippe Grovalet et Jacques Auxiette avaient adressé une lettre aux grévistes.

Plus d'infos et d'images demain sur notre site