Familles de victimes : espoir et vérité

Près de deux ans après le crash de l'airbus, les familles des 4 victimes ligériennes espèrent récupérer les corps.

Depuis le crash du vol Rio/Paris le 1er juin 2009, toutes les familles endeuillées (228 morts) n'attendent que ça : récupérer le corps de leur proche disparu en mer, par 3 900 mètres de fond.

Avec la localisation de l'épave de l'Airbus, aujourd'hui, l'espoir renait. Depuis mercredi,  les opérations de remontée des corps ont débuté. Même si elle s'annoncent très délicates, les familles veulent y croire.Comme elles espèrent aussi connaître la vérité sur les circonstances de la catastrophe.

Des Pays de la Loire, 4 personnes étaient à bord du vol AF 447 : trois nantaises et une choletaise.

- Violeta Bajenaru-Declerck (34 ans), responsable des relations internationales à l'école supérieure du bois à Nantes

- Sophie Le Corvec (43 ans), responsable de la communication de la sté Cargill à Saint-Nazaire

- Stéphanie Schoumacker (38 ans), hôtesse de l'air à la compagnie Air France

- Véronique Gaignard (51 ans), ex chef de cabine à Air France, chanteuse lyrique amateur