La famille d'Agnès de Ligonnès partie civile

Elle se porte partie civile dans le cadre de l'information judiciaire pour assassinat ouverte le 22 avril à Nantes

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Cette démarche a pour but d'obtenir l'accès au dossier pour bénéficier des informations de l'enquête et aussi veiller à la protection de l'honneur et de la mémoire des victimes", a indiqué dans un communiqué maitre Marc Delalande, l'avocat de la famille, au nom des trois frères d'Agnès de Ligonnès.

"La famille de Agnès Hodanger-de Ligonnès entend maintenir son entière confiance aux autorités de justice et de police" et "ne souhaite faire aucune déclaration", ajoute le communiqué.


Les corps des cinq victimes ont été découverts dissimulés sous la terrasse du jardin de leur maison familiale nantaise le 21 avril.

Le père de famille, Xavier Dupont de Ligonnès, contre lequel un mandat d'arrêt international a été lancé, est resté introuvable depuis la dernière trace qu'il a laissée, le 15 avril, dans un hôtel du Var.


L'une des soeurs et la mère de Xavier Dupont de Ligonnès s'étaient pour leur part constituées partie civile au début du mois de mai.