Le laboratoire Servier dément les accusations

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Christine Dupé

Dans l'affaire du médiator, le laboratoire Servier propose aux malades de l'argent plutôt qu'un procès

Le procédé n'est pas illégal mais il choque les malades souffrant des graves effets secondaires provoqués par le médiator. Une victime aurait été contacté par le laboratoire Servier qui lui aurait proposé 140 000 euros. Objectif : éviter un procès. Le laboratoire dément avoir téléphoné aux patients. 

    Dans la région, à ce jour, 417 personnes auraient été victimes du médicament. 

Suivez le développement de cette information dans votre journal régional

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité