Les femmes "marins" épanouies dans leur métier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Christine Dupé

Fières d'elles et de leur parcours... l'université de Nantes a mené une étude sur les femmes "gens de mer".

Au 1er janvier 2010, elles étaient 8 % sur des navires de la marine nationale, 5,92 % en 2008 dans la marine marchande et seulement 3,4 % dans le secteur de la pêche ...

Mais ce petit monde de femmes, encore très minoritaire sur l'eau, semble bien dans sa peau et assume sa condition de "marin".

C'est l'université de Nantes qui a mené cette étude sur ces femmes embarquées. Les  premières conclusions révèlent des femmes "extrêmement épanouies, très fières

d'elles et de leur parcours", souligne Gwénaèle Proutière-Maulion, coordinatrice

du projet "Femmar", qui synthétise 448 questionnaires et 42 entretiens menés sur

trois ans.

Leur présence dans ce monde très masculin remonte seulement à une dizaine d'années. Et dire qu'elles ont été accueillies à bras ouverts serait, bien sûr, un mensonge mais les mentalités évoluent dans le bon sens.

Seul bémol sur lequel ces femmes sont unanimes : la maternité. la naissance d'un enfant bouleverse la carrière impliquant presque à chaque fois une reconversion, à terre.               

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité