Nantes : ouverture d'une information judiciaire

Une information judiciaire pour "tentatives d'homicides volontaires" a été ouverte mardi par le parquet de Nantes.

Cette information judiciaire fait suite aux évènements qui se sont déroulés dans la nuit de dimanche à lundi après que sept policiers ont été blessés lundi, percutés par des voitures volées conduites par des mineurs, a-t-on appris auprès de la procureure de la République de Nantes.


Nantes : point sur la libération des jeunes... par France3PaysdelaLoire

Une information a été ouverte des chefs de "tentatives d'homicides volontaires sur fonctionnaire de police, vols en réunion (trois véhicules), violences volontaires sur fonctionnaires de police, conduite sans permis, rébellion, mise en danger de la vie d'autrui", a annoncé la procureure de la République de Nantes, Brigitte Lamy, dans un communiqué.
Cinq mineurs qui se trouvaient à bord des voitures ont été déférés devant le parquet, a également indiqué la procureure, en précisant que "deux placements en détention" - à l'encontre du conducteur d'une des voitures et d'un mineur âgé de plus de 16 ans - et "deux placements en centre éducatif fermé" ont été requis.

L'un des mineurs, un garçon de 13 ans qui a plongé dans la Loire lundi dans la nuit pour échapper à l'interpellation, était toujours recherché mardi, près du pont où les voitures de police ont été percutées.

Sept policiers ont été blessés avec des interruptions temporaires de travail, dont deux de respectivement 20 jours et 50 jours.