Le malaise des maires face à l'augmentation des actes de violence

replay

Pas une semaine sans qu’un élu ne soit la cible de propos injurieux, voire de menaces ou de violences physiques. Des agressions en nette augmentation qui inquiètent les maires et les élus des Pays de la Loire, au point que certains décident de se retirer de la vie politique. Dimanche en Politique "Les élus sont-ils en danger ?" c'est ce dimanche 5 novembre à 11h25

Force est de constater que le climat est de plus en plus tendu autour de nos élus locaux. Les faits de violence envers les maires notamment ont explosé ces dernières années.

Une démission comme un électrochoc

La démission de Yannick Morez, maire de Saint-Brevin, après l’incendie de son domicile a créé un électrochoc dans tout le pays. Ce fut le cas particulièrement auprès du gouvernement, qui a présenté dans la foulée un plan national de prévention et de lutte contre les violences aux élus. Mais cela n’a pas empêché d’autres épisodes de violences envers les maires de Vertou ou plus récemment de Rezé.

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Dimanche en Politique - Entretien avec Yannick Morez ©France Télévisions/M. N'Guenor/B. Vioche/W. Sabas

Les élus à portée de baffe

L'expression n'a jamais été autant d'actualité et les chiffres font froid dans le dos. 

Les actes de violences envers les élus ont augmenté de 32% en France entre 2021 et 2022, selon le ministère de l'Intérieur. 51 % des maires s’estiment victimes d’incivilités et 1 maire sur 2 envisage de ne pas se représenter aux prochaines élections. 

durée de la vidéo : 00h06mn22s
Dimanche en Politique : le blues des maires ©France Télévisions/F. Borius/C. Dudon/L. Bellanger/N. Guilbaud

L'État face à l'ampleur du phénomène

Mais les choses ont-elles vraiment évolué depuis ? L’État s'est-il donné les moyens de protéger ces élus de proximité ? Un plan d’action a été présenté par le gouvernement, 3 000 référents seront déployés dans les commissariats.

Le législateur s'est, lui aussi, saisi du problème. En octobre dernier, le Sénat a voté à l'unanimité une proposition de loi pour renforcer la protection des élus et punir plus fortement les auteurs de menaces ou de violence.

Le malaise des élus est de plus en plus grand. L'émission s'y intéresse à travers un long format de la rédaction et avec des invités :

  • Norbert Samama, maire du Pouliguen et référent violences faites aux élus au sein de l’AMF 44 (Association des Maires de France), en duplex 
  • Dorothée Pacaud, nouvelle maire de Saint-Brevin-les-Pins

► Dimanche en politique, "Les élus sont-ils en danger ?", c'est ce dimanche 5 novembre à 11 h 25 sur France 3 Pays de la Loire.

► À voir sur france.tv dans notre collection Dimanche en Politique 

► Retrouvez l'ensemble de nos programmes sur france.tv