Le Martroger, le navire ambassadeur de Noirmoutier-en-l'Île

Halte sur l'île de Noirmoutier pour Julie qui navigue avec les "Amis du Martroger", navire restauré et emblème de l'île. Elle ira aussi à la rencontre de ses habitants dont le quotidien est rythmé par les marées. C'est dimanche 24 octobre 12 h 55 sur France 3 Pays de la Loire

Le centre névralgique d'une l'île, c'est son port. Celui de Noirmoutier est le Port de L'Herbaudière. C'est ici qu'est amarré le Martroger, un magnifique bateau en bois classé aux Monuments Historiques. Grâce à l'association des "Amis du Martroger" dont font partie Rémy et Alain, il prend la mer régulièrement. C'est une équipe de passionnés, qui a permis sa restauration.

Le Martroger a été construit en 1933 aux Sables-d'Olonne. À l'origine, il avait pour mission l'entretien des balises et il permettait d'emmener le personnel sur l'île du Pilier, au large de Noirmoutier, afin de faire fonctionner les phares non automatisés à l'époque. Il transportait aussi la nourriture pour le gardien des phares.

En 1991, le Martroger est réformé et restauré une première fois. En 1993, il est classé au titre des Monuments Historiques. Le bateau appartient désormais à la Communauté de Communes de Noirmoutier et les "Amis du Martroger" se sont engagés à l'entretenir et le faire naviguer.

Mais début 2005, pour se refaire une petite beauté, le bateau arrive au Chantier des Ileaux sur Noirmoutier-en-l'Île. Malheureusement un champignon, la mérule, a fait de très gos dégâts. Le bois est mort. Seul endroit encore sain, le fond du bateau. Après de longues recherches de financements, les travaux de restauration commencent en 2009. Il faudra attendre 2 ans pour que le navire reprenne enfin la mer.

Le Martroger occupe, aujourd'hui, une place tout à fait à part parmi la flottille noirmoutrine. Il est devenu l'ambassadeur de l'île.

Julie part esuite à la rencontre de Frédéric Maingret, directeur du Chantier des Ileaux. Ce chantier fait de la restauration, mais aussi de la construction de bateaux. Tout est réalisé sur place, du dessin à la mise en forme.

Mais il n'y a pas que des amoureux des bateaux à Noirmoutier. Il y aussi les amoureux de la pêche à pied. Auprès de Mathilde, son mari et ses enfants, elle partage une session de pêche à pied sur la plage de la Cantine, côté océan sur l’anse de la Guérinière. La famille est revenue vivre à Noirmoutier il y a peu et profite désormais de plaisirs simples et du cadre de vie de l’île vendéenne.

Après les coquillages, une halte s'impose pour une petite sucrerie. Julie s’arrête donc à la biscuiterie de Pierre, un passionné d’inventions culinaires qui élabore des recettes familiales avec les meilleurs ingrédients de la région.

C'est à partir du sel de Noirmoutier que Pierre élabore ses recettes. Les marées salants occupent 60 % de la surface de l'île.

Sur le joli port ostréicole du Bonhomme situé au centre-est de l’île, elle part en plate avec Alain jusqu’à ses parcs à huîtres tout juste découverts par la marée. Il a commencé le métier à l'âge de 16 ans et ne s'est jamais lassé.

Envie Dehors ! Noirmoutier au rythme des marées, c'est dimanche 24 octobre à 12 h 55 sur France 3 Pays de la Loire et en replay sur les plateformes numériques.

Production exécutive : What's Up Productions
Producteur : Maël Mainguy
Réalisation : Gildas Corgnet
Rédaction en chef : Camille Pitron
Photos : Clémence Laroque

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature environnement page nature économie société mer