Loire-Atlantique : Blandine Dancette, la handballeuse des Neptunes de Nantes, en route pour les JO de Tokyo

Blandine Dancette a été choisie par le sélectionneur Olivier Krumbholz pour faire partie de l'équipe de France de handball aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Quelle meilleure façon de terminer sa carrière ? Blandine Dancette sera membre de l'équipe de France de handball aux Jeux Olympiques de Tokyo. La joueuse mettra ainsi un point d'orgue à son parcours professionnel débuté à Nîmes. 

"J’étais déjà très contente de participer à la préparation. Je ne m’attendais pas forcément à être sélectionnée dans les 15 car je ne faisais pas partie de l’équipe durant les dernières compétitions. J'ai beaucoup travaillé et je crois avoir montré sur le terrain que je pouvais aider cette équipe. Je suis ravie d’être membre de l’aventure", a-t-elle réagi après l'annonce de sa sélection. 

Du pied à la main

Blandine Dancette est arrivée au handball un peu par hasard. "J’ai toujours adoré le sport. J’ai commencé par le foot. Il n’y avait que des garçons dans ma rue. Un jour, un voisin m’a appris à jouer au hand dans un garage et j’ai tout de suite accroché !", explique-t-elle.

Après trois ans au centre de formation de Nîmes, elle décroche son premier contrat professionnel en 2009. Elle dispute les Jeux Olympiques pour la première fois en 2012 à l'âge de 24 ans. 

Grosse blessure 

En 2016, elle est grièvement blessée au genou à l'occasion des Jeux Olympiques de Rio. Cette épreuve l'aura fait grandir.

Il faut savoir accepter une blessure pour mieux se relever

Blandine Dancette

Elle arrive aux Neptunes de Nantes en 2017. Un club où elle restera quatre ans, jusqu'à la fin de sa carrière.

Reconversion en vue 

Blandine Dancette a continué à étudier en parallèle de sa carrière de handballeuse. Elle a obtenu un BTS assistante de gestion, une licence en logistique et une licence en management du sport.

Après Tokyo, elle veut tourner une nouvelle page de sa vie. "J’ai adoré jouer en club et toutes les aventures en équipe de France. Aujourd’hui, je suis arrivée à un moment de ma vie où j’ai envie de faire autre chose. J’aimerais travailler dans la gestion d’exploitation", espère-t-elle.  

Pour ses derniers JO, Blandine Dancette voudrait décrocher une médaille de la plus belle des couleurs avec ses coéquipières. La France peut décemment prétendre au titre mais elle trouvera sur sa route des adversaires coriaces comme la Russie, la Norvège ou la Corée. "Nous sommes des conquérantes : une équipe qui a toujours envie d’aller plus loin ensemble", confie la joueuse. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité