Témoignage. Céline et Vincent ont tout quitté pour vivre une vie de château

Publié le Écrit par Johann Pailloux et Murielle Dreux

Céline et Vincent Tesnier sont devenus propriétaires du château l’Escale à Vair-sur-Loire, en Maine-et-Loire, et lui donnent un coup de jeune pour aménager des chambres d'hôtes. Un investissement pour changer de vie.

"Mon fils m’a dit hors de question d’avoir froid l’hiver et de manger des patates". Quand Vincent et Céline Tesnier ont évoqué l’idée de se serrer la ceinture pour pouvoir acheter un château, leurs trois enfants n’ont pas tout de suite adhéré. Mais leur décision était prise.

C’était à la fin de l’été 2019. "Après trois semaines de vacances, je n’avais pas envie de reprendre le travail", explique Céline.

C'est après avoir visionné une énième émission sur les gens qui changent de vie que Vincent lui dit : "Pourquoi pas ! Ça me tenterait bien moi aussi de vivre dans un château. On a regardé les annonces pendant la nuit et je suis tombée sur celle-ci. Il m’a dit chiche, on y va. C’était le début de cette aventure un peu folle".

Un budget d'un million d'euros

Le couple a eu un coup de cœur pour un château de 1850 à Vair-sur-Loire, construit par une famille angevine, qui a toujours été habité. "Il correspondait totalement à nos attentes", souligne Vincent.

"L’enjeu était de réussir à vendre notre idée et l’activité chambres d’hôtes, puis emprunter une grosse somme d’argent, explique-t-il. On est sur un budget total d’un million d’euros, un peu plus même avec les travaux. Nous avions besoin de plus de 80 % de financements. Je n’y croyais absolument pas au début. Nous avons vendu notre maison. On a pris un gros risque et ça a fonctionné".

Vincent et Céline se sont retroussés les manches et n'ont pas compté les heures pour rafraîchir leur nouvelle demeure. En plus de leurs emplois respectifs, ils rénovaient les soirs, les nuits et les week-ends. "C’était ambiance années 60 quand nous sommes arrivés", se souvient Vincent.

"En 4 mois, j’ai renouvelé les parties communes et les deux premières chambres. Jusqu’à 4h du matin parfois. J’ai enchaîné sur les autres chambres, les extérieurs et la salle de réception. Nous avons ainsi pu commencer à commercialiser l’événementiel. Je suis rendu à 30 pièces rénovées sur 45."

Pendant ce temps, le couple vit au rez-de-chaussée, dans la partie qui est encore "dans son jus".

On vit dans les années 60, avec une cuisine vieillotte. Le papier peint doit avoir une centaine d’années, mais on s’y attache.

Vincent Tesnier

Châtelain depuis peu

Un nouveau projet dans les cartons

S’il fallait une sacrée dose d’audace pour s’emparer d’un tel projet, il fallait aussi croire en ses rêves et ses envies, pousser les portes, laisser de côté les commentaires négatifs et avancer à deux, ce qu’ils ont fait.

Bien leur en a pris puisqu’aujourd’hui, l’activité est plutôt florissante. Les chambres d’hôtes se remplissent et les clients sont au rendez-vous. Et Céline et Vincent ont toujours leur étincelle et leur grain de folie. Les châtelains ont un nouveau projet : acheter un deuxième château !

►Retrouvez tous les témoignages Vous Êtes Formidables sur france.tv

► Voir l'ensemble de nos programmes sur france.tv

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :