L'Hermione à Nantes : la première frégate a fait naufrage au large du Croisic à la fin du XVIIIème siècle

L'Hermione version 2019 / © Francis Latreille, association Hermione
L'Hermione version 2019 / © Francis Latreille, association Hermione

L'Hermione 2019 sera à Saint-Nazaire puis Nantes du 23 au 28 mai. Un bateau magnifique, mais savez-vous que L'Hermione originelle repose depuis le 20 septembre 1793 sur le plateau du Four au large du Croisic

Par GS, avec Christophe Turgis

Le site web du Gran le Groupe de Recherche et d'Archéologie Navale, raconte les derniers instant de l'Hermione :

L'Hermione, commandée par le Capitaine de vaisseau Martin, est en station dans l'estuaire de la Loire depuis trois mois lorsque le 20 septembre 1793, elle appareille à destination de Brest pour escorter 12 bâtiments dont 2 "barques" remplies de 65 canons en provenance des fonderies d'Indret. Le CV Martin a fait appel au pilote Guillaume Guillemin du Conquet en provenance du brick Phoenix qui est venu prendre la relève de l'Hermione.
Les ordres du CV Martin étant de prendre contact avec l'amiral Morard à Quiberon, il ordonne au pilote d'emprunter la route la plus directe qui fait passer le convoi entre la Pointe du Croisic et le plateau du Four.

A 18 heures 30 , par beau temps, vent modéré de NNE, le pilote échoue la frégate sur le Four à mi-marée descendante. Peu après, la cale est crevée et le navire se rempli d'eau. A basse mer le navire bascule et se couche sur tribord. La frégate est définitivement évacuée le 21 à 10 heures du matin. Une partie du matériel d'armement et l'artillerie seront débarqués par la suite. L'équipage rejoignit la côte à bord de "chasse marée".

Le CV Martin sera déclaré non coupable par le Conseil de Guerre.

Le retour d'un canon de L'Hermione au Croisic en 2005

canon hermione croisic
En 2005 le retour d'un canon de L'Hermione au Croisic
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus