La Baule : Véolia a choisi ses exploitants

© Dominique Le Mée - France 3 Pays de la Loire
© Dominique Le Mée - France 3 Pays de la Loire

Un choix qui fait le malheur de certains restaurateurs installés sur la plage depuis près de 30 ans.

Par Jean-Marc Lalier

C’est l’une des stations balnéaires les plus renommées de l’Atlantique. La Baule, son front de mer, ses cabines de plages, sa magnifique plage.

Véolia, géant de la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets, a obtenu une concession de gestion de la plus grande plage d’Europe (plus de cinq kilomètres), pour une durée de douze ans.

Dans le cadre de l'appel d'offre pour l'attribution de 20 sous-traités d'exploitation comportant de la restauration, trois exploitants historiques ne sont pas reconduits : Le Nossy Be, Le Calmos et Le Papagayo.

La mise en place de la concession, signée entre les services de l'État et le groupe Véolia en décembre 2016 a déjà provoqué une polémique, maintenant pour certains restaurateurs, c’est un raz-de-marée.

Sur le même sujet

Chasse : les sangliers de la discorde

Les + Lus