Loire-Atlantique : l’Etablissement français du sang lance un appel aux donneurs, les réserves sont trop basses

A la veille du week-end de Pâques, les réserves de sang sont en-dessous du seuil d’alerte, s'inquiète l'Etablissement français du sang. En Loire-Atlantique, plusieurs dizaines de centres mobiles reçoivent les donneurs sur rendez-vous.

Donner prend environ une heure.
Donner prend environ une heure. © France Télévisions Olivier Quentin

Conséquence de la pandémie de Covid-19, la fréquentation des Maisons du don et des collectes mobiles est en forte baisse. L’Etablissement français du sang alerte sur cette situation préoccupante et appelle les donneurs à se mobiliser dans les prochains jours et les prochaines semaines.

"Les réserves de sang sont aujourd’hui en deçà de la barre des 100 000 poches de sang alors qu’il faudrait qu’elles atteignent 110 000 pour permettre à l’EFS de garantir sa mission auprès des patients de manière sereine", souligne l'Etablissement Français du Sang. 

Du fait de la crise sanitaire et de la généralisation du télétravail, les collectes ponctuelles dans les entreprises et les universités ont été fortement perturbées, alors que les besoins ne faiblissent pas. 10 000 dons sont nécessaires chaque jour. 

En Loire-Atlantique, plusieurs dizaines de collectes mobiles sont programmées durant le mois d'avril sur l’ensemble du département. La plupart d’entre elles propose une prise de rendez-vous via le site internet de l'EFS ou sur l’appli Don de Sang.

Calendrier collecte de sang, Loire-Atlantique, Avril 2021

L'EFS rappelle que les mesures de précaution sont mises en oeuvre sur les collectes de sang pour éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d’hygiène renforcées.

A noter, que les personnes ayant présenté des symptômes de la Covid-19 doivent attendre 28 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang.

Le don de sang fait partie des sorties autorisées. Après 19 heures, les donneurs doivent cocher "aide aux personnes vulnérables" sur l'attestation de sortie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 solidarité