Loire-Atlantique : une nouvelle manifestation samedi contre le projet d'implantation d'Amazon à Montbert

Les opposants au projet d'implantation d'une plateforme de distribution Amazon à Montbert, ne désarment pas. Ils ont prévu de manifester à nouveau ce samedi 28 novembre.
La précédente manifestation contre l'implantation d'Amazon à Montbert le 17 novembre dernier.
La précédente manifestation contre l'implantation d'Amazon à Montbert le 17 novembre dernier. © France Télévisions Céline Dupeyrat
Le collectif Stop Amazon 44 et diverses associations appellent à manifester ce samedi 28 novembre au rond-point du Château d'eau, à Montbert, près de Nantes, pour s'opposer au projet d'entrepôt qui pourrait prendre place sur le site de l'ancien hôpital psychiatrique.

Un bâtiment de 185 000 m² abritant une plateforme de distribution d'Amazon qui rayonnera sur le grand ouest.

Le projet est soutenu par la communauté de communes mais mobilise contre lui de nombreux organismes, associations, mouvements et syndicats. A l'occasion du "Black Friday", journée de promotions notamment sur les plateformes de commerce en ligne, le collectif a appelé à une nouvelle mobilisation, après celle du 17 novembre dernier, estimant que ce projet et plus globalement ce modèle économique sont nocifs.

Dans leurs arguments, les opposants citent les conditions de travail et de rémunération des salariés d'Amazon, l'impact destructeur de telles plateformes sur le commerce de proximité, l'évasion fiscale ou encore le ballet incessant de camions que promet une telle implantation.

"En ce week-end du Black Friday, jour de surconsommation, dit le communiqué du collectif, venons nombreux et nombreuses à Montbert. Montrons massivement notre opposition à Amazon en Loire-Atlantique.  Contre Amazon, son modèle économique, contre ses impunités sociales, fiscales et environnementales."
 

Procédure à suivre pour participer à une manifestation

Concernant la possibilité de se déplacer pour participer à une telle manifestation, les associations font valoir l'article 3 du Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 :

"Tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, qui n'est pas interdit par le présent décret, est organisé dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er. "

L'article 1er rappelant l'obligation de respect des mesures de distanciation sociale.

Si donc, la manifestation est autorisée, il est possible de s'y rendre mais en respectant le port du masque et la distanciation d'1 mètre minimum entre chaque personne. 
 

Que cocher sur l'attestation de déplacement dérogatoire ?

Là encore, il circule sur internet une information affirmant que l'on doit cocher "rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public (article 3 du décret suscité), déclaré au préfet de département, qui ne l’a pas interdit", sauf que cette ligne n'existe pas... Peut-on la rajouter ? Rien de moins sûr.

Mais certains renvoient également au site du Ministère de l'Intérieur qui évoque la possibilité de participer à des manifestations revendicatives :

"Dès lors que le rassemblement n’est pas interdit, informe le site, les personnes souhaitant y participer doivent pouvoir se rendre sur le lieu de la manifestation. 

Afin de faciliter le contrôle du motif retenu par les usagers dans leurs attestations dérogatoires de déplacement, poursuit le site du Ministère de l'Intérieur, les préfectures sont invitées, en lien avec les organisateurs et les forces de sécurité intérieure, à identifier le motif de déplacement le plus opportun, eu égard à la nature de la manifestation:

Si la manifestation revendicative autorisée présente un motif professionnel, le motif « déplacement professionnel » doit être renseigné (motif 1°)
Si la manifestation revendicative autorisée présente un autre motif, le motif « familial impérieux » ou « d’intérêt général » doit être renseigné (motif 4° ou 8°)

Les intéressés doivent, à titre de justificatif, être en mesure d’indiquer l’heure et le lieu de la manifestation ou son itinéraire afin de permettre aux forces de sécurité d’apprécier la plausibilité du motif invoqué.


Sollicitée également à ce sujet, la préfecture de Loire-Atlantique nous a répondu que la manifestation a bien été déclarée et autorisée. "Pour le motif, nous a-t-on précisé, il faut cocher la case 8. Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social amazon entreprises