La Loire-Atlantique dans le top 10 des départements consommateurs de pesticides

Metam-sodium en tête, les terres agricoles de Loire-Atlantique sont dans le top 10 des achats de pesticides en France. 

Avec 1 600 tonnes de pesticides achetés en 2017, la Loire-Atlantique est le 10e département en France consommant le plus de ces produits. C'est ce qui ressort d'une étude publiée par Générations Futures. 

Parmi ces pesticides, le produit le plus vendu en Loire-Atlantique est le metam-sodium, dont l'utilisation est désormais suspendue en France après des cas d'intoxications en Maine-et-Loire, le département voisin.Dans les autres départements des Pays de la Loire, la Sarthe, La Mayenne, le Maine-et-Loire et la Vendée c'est le glyphosate qui est en tête des ventes de pesticides.

Avec une moyenne de 0,28 kilos de glyphosate achetés par hectare, les cinq départements des Pays de la Loire sont cependant loin des cinq "champions" français,  le Vaucluse (1,25 kg/ha), La Réunion (1,21 kg/ha), La Martinique (1,14 kg/ha), la Gironde (1,03 kg/ha) et l'Aube (1,01 kg/ha).

L'enquête de générations Futures montre également que la Loire-Atlantique est le 8e département français où se sont vendus, en 2017, le plus de pesticides perturbateurs endocriniens (PE) par hectare de surface agricole utile, avec 2,17 kilos par hectare.

Le Maine-et-Loire en a acheté 0,70 kg/ha, 0,65 en Sarthe, 0,62 en Mayenne, 0,60 en Vendée.

La France est, avec l'Espagne et l'Italie, l'un des plus gros consommateurs de pesticides. A eux trois, ces pays achètent 79% des pesticides vendus en Europe.

L'enquête de Générations Futures est basée sur les données officielles 2017 de la BNVD (base de données des ventes des distributeurs).

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Pays de la Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité