FC Nantes : un week-end mercato rocambolesque

© Franck Perry / AFP
© Franck Perry / AFP

En l'espace de 24h ce week-end, les supporters du FC Nantes ont connus le chaud et le froid en matière de transferts. Alors que Matias Suarez (RSC Anderlecht) et Pedro Henrique (Stade Rennais) devaient rejoindre les bords de l'Erdre, leur venue n'est finalement plus à l'ordre du jour...

Par Malik Taieb

Une fin de mercato plutôt confuse

Sur le terrain, les Canaris ont assurés l'essentiel en s'imposant 1-0 sur le terrain de la lanterne rouge, Troyes. Mais en coulisses, la communication du FC Nantes en matière de transferts n'a pas été des plus heureuses. En effet, samedi soir, le président Waldemar Kita confirmait l'arrivée de Matias Suarez (RSC Anderlecht) sous la forme d'un prêt avec option d'achat. 24 heures plus tard, les dirigeants attendaient toujours son arrivée dans la cité des ducs... La défection de l'attaquant belgo-argentin interpelle. Pourquoi un tel revirement? Quelles en sont les raisons? 

Cette mauvaise nouvelle s'ajoute à la complexité du dossier Pedro Henrique (Stade Rennais). Alors qu'un accord verbal avait été trouvé, le Stade Rennais a finalement démenti le prêt du joueur brésilien au FC Nantes. Titulaire indiscutable des rouges et noirs la saison dernière (38 matchs, 3 buts), Pedro Henrique jouait moins cette saison car concurrencé par Quintero, Boga, Dembélé, Grosicki ou encore Gourcuff…
Technicien rapide, percutant et capable d’occuper les deux couloirs, Pedro Henrique correspond aux qualités recherchées par la cellule de recrutement pour renforcer le secteur offensif du FCN.

A quelques heures de la fin du mercato d'hiver, le Stade Rennais ne compte plus sur Pedro Henrique mais la cession du brésilien au FC Nantes ne pourrait se faire que par le biais d'un transfert. Après avoir laissé filer Jimmy Cabot à Lorient, Waldemar Kita mettra-t-il une somme plus conséquente pour attirer dans ses filets le joueur rennais? Rien n'est moins sûr... 



Le pari Franck Bagnack

Formé à la Masia, ce défenseur camerounais de 20 ans (international, deux sélections) n’a plus porté le maillot blaugrana depuis le mois de mai 2015 en raison d’une opération à la cheville. Licencié le 27 décembre dernier par le FC Barcelone, il comptait contester cette rupture de contrat auprès de la justice espagnole. Libre, il rejoint donc le FCN et devrait d’abord renforcer les rangs de la CFA. 


Fermeture du mercato hivernal ce lundi à minuit... 



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus