Manifs : “Rennes et Nantes, pas vocation à devenir un champ de bataille pour casseurs violents” (B. Cazeneuve)

Affrontements à Nantes, le 31 mars 2016. / © OLIVIER LANRIVAIN / MAXPPP
Affrontements à Nantes, le 31 mars 2016. / © OLIVIER LANRIVAIN / MAXPPP

"Rennes et Nantes n'ont pas vocation à devenir un champ de bataille pour casseurs violents, animés par la haine de l'État et de la République", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, lors d'un déplacement hier dans la Loire.

Par Willy Colin

Sur le même sujet

Les + Lus