• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : Johanna Rolland demande à l’État la création d'un fonds d'indemnisation pour les commerçants

Le centre de Nantes lors de la manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail / © Franck Dubray / Maxppp
Le centre de Nantes lors de la manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail / © Franck Dubray / Maxppp

La maire de Nantes demande à l’État la création d'un fonds d'indemnisation pour les commerçants victimes des débordements violents lors des manifestations contre la Loi travail.

Par Christophe Turgis

"Le dispositif et les renforts de police décidés par le Ministre de l'intérieur à ma demande, ont permis de limiter les débordements violents en marge de la manifestation de ce mardi. Certains dérapages violents ont toutefois eu lieu en fin de cortège. Je pense notamment au photographe blessé dans le cadre de ses fonctions. Si le droit de manifester est essentiel en démocratie, je ne peux accepter des agissements d'une minorité ultra-violente. J'ai obtenu
du Ministre de l'intérieur le maintien des renforts de police jusqu'à nouvel ordre
".


Vers un fond d'indemnisation ?

Pour l'instant cette demande ne repose sur aucun mécanisme qui permette l'indemnisation d'entreprises ou de commerces. Toutefois l'idée est lancée et Bernard Cazeneuve semble réceptif à cette idée de mettre en place un système qui permette de tenir compte des pertes liées au blocages répétitifs du centre-ville et des dégradations commises sur les devantures des commerces.
"Par ailleurs, j'ai demandé à l’État la création d'un fonds d'indemnisation pour les commerçants. Le Ministre de l'intérieur m'a confirmé ce soir qu'il prenait en compte ma demande d’un examen attentif du préjudice subi par les commerçants victimes de dégradations".

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus