Cet article date de plus de 4 ans

VIDÉO. Brexit : quelles conséquences en Pays de la Loire ?

La Grande Bretagne va donc quitter l'Union Européenne, une décision qui porte bien au-delà du seul Royaume Uni. Quelles conséquences, dans la région, pour le commerce, et pour les britanniques, expatriés ?
Karen et Paul tiennent un restaurant à Vouvant (Vendée) depuis 6 ans. Et ils ne digèrent pas la sortie de l'Union Européenne.
Karen et Paul tiennent un restaurant à Vouvant (Vendée) depuis 6 ans. Et ils ne digèrent pas la sortie de l'Union Européenne. © France 3 PDL
C'est un peu la gueule de bois près des fourneaux. Dominic a débarqué d'Angleterre en 2001. Double nationalité, cuisine polyglotte, et pas mal de dépit face à la décision de ses compatriotes.  Si l'Union est pour lui parfois synonyme de tracasseries administratives, le restaurateur nantais reste un européen convaincu : "Il y a plein de choses négatives avec l'Europe, mais symboliquement, c'est un premier pas vers cette notion de chacun pour sois et ça, ça me déçoit..." nous confie-t-il.

► VIDÉO : voir le reportage de Vincent Raynal, Thierry Poirier, Willmans Toula et Jean-Pierre Brénuchon. :
durée de la vidéo: 02 min 04
Brexit : quelles conséquences en Pays de la Loire ?
Même coup de blues du côté de ces anglais tombés amoureux de  la Vendée. Karen et Paul tiennent un restaurant à Vouvant depuis 6 ans et ne digèrent pas la sortie de l'union européenne. "On est très mécontents tous les deux", explique Paul, "on pense que c'est une mauvaise décision, pour le Royaume-Uni et le peuple anglais... Nous avions beaucoup plus à gagner en restant dans la communauté européenne."

Chez cet industriel nantais, on attend de voir. Armor, fabricant de consommables pour imprimantes notamment, c'est 240 millions d'euros de chiffre d'affaires, 1800 salariés, des ventes aux 4 coins de la planète... Et beaucoup d'optimisme : quoiqu'il arrive, les anglais ne seront pas un problème.

Seule crainte, aujourd'hui, une possible chute de la consommation en Angleterre. Et un marché tourmenté. Aujourd'hui, les Bourses de Londres, Paris, Francfort, ont dégringolé. L'onde de choc a même atteint Wall Street.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brexit international royaume-uni économie tourisme emploi