• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

VIDÉO. Migrants : la situation dans les squats à Nantes

© France 3
© France 3

Les 1ers migrants syriens et irakiens ayant quitté l'Allemagne sont arrivés en France mercredi. Ils sont près de 200. Mais qu'en est-il de ceux et celles, déjà présents sur notre territoire, parfois de puis très longtemps ? A Nantes, ils sont nombreux à vivre dans une situation précaire.

Par Vincent Raynal - éditing Claude Bouchet

Ils ont osé rêver d'une vie meilleure. Pour finalement apprendre  la survie au quotidien. Squatt du quartier Doulon à Nantes, un refuge de fortune pour une quarantaine de migrants venus d'Erythrée, de Somalie, du soudan, des pays soumis aux régimes totalitaires, ou aux guerres. Mustapha vient du Niger. Il y a 7 mois, il y a laissé sa femme, et son fils de 15 ans. "Si j'avais des papiers, je pourrais trouver du travail et faire venir ma famille, parce que je rêve de vivre en France." nous raconte Mustapha.

Des rêves brisés, à la pelle. Au logis Saint-Jean, en centre ville, des sans papiers, souvent déboutés du droit d'asile, on en  retrouve à chaque coin de table. Ibrahim est en France depuis fin avril. Il dit avoir 16 ans. Dans un autre squatt nantais, une quarantaine de migrants au moins partagent des lits d'infortune, et un sentiment d'abandon. Reconnus persécutés dans leurs pays d'origine, beaucoup, sont réfugiés politiques.

Une misère qui déborde aux portes de l'Europe.  120000 réfugiés se trouvant actuellement en Hongrie en Grèce et en Italie, attendent que des pays membres les accueillent. La France s'est engagée pour 24 000 migrants dans les deux prochaines années.

Notre reportage en vidéo​

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hellfest 2019 : gros plan sur les secours au festival

Les + Lus