• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

1er mai : le muguet finit sa floraison sous la pluie, mais il sera beau

Le muguet nantais la grande spécialité des Pays de la Loire / © PIERRE ROUANET / Maxppp
Le muguet nantais la grande spécialité des Pays de la Loire / © PIERRE ROUANET / Maxppp

Si quelques clochettes sont ouvertes la reste est encore vert. Peu importe, le muguet nantais sera parfait, comme toujours, pour le 1er mai. 

Par Evelyne Jousset

Tout se joue sur une petite semaine. Dès l'aube, des centaines de saisonniers récoltent les clochettes au sein de 15 exploitations, entièrement consacrées au muguet.
Considérée comme une culture d'appoint par les maraîchers au 19è siècle, le muguet est devenu la spécialité nantaise. On en produit 60 millions de brins chaque année en Pays de la Loire. Cela représente 85% du muguet français. 

Commercialisation bien organisée, libre et réglementée

Les clochettes partiront chez les grossistes, fleuristes et grandes surfaces de toute la France. Elles seront vendues aussi dans les rues, pour des associations, des syndicats et autres causes, sans autorisation. C'est toléré seulement ce jour là, mais tout n'est pas permis. Par exemple, les vendeurs doivent se positionner suffisamment loin d'un fleuriste pour ne pas entrer en concurrence déloyale. 

Chaque mairie peut être amenée à réglementer cette vente. Il est donc conseillé de se rendre dans sa mairie afin d'en savoir plus. 

Attention aux amendes ! 

Cette dérogation ne concerne que le muguet des bois, sans racines et sans emballage et en aucune façon le commerce d’autres fleurs sur la voie publique qui lui, pourra être passible de 1 500€ d’amende.

Reportage 
 

Voir et revoir 
 

 

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus