A Nantes, ils manifestent pour une extension de la prime Segur à leur profession

Publié le

Les salariés des services Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs ont manifesté ce jeudi matin devant les locaux de la Direction Régionale de l'Économie, de l'Emploi, du Travail et des Solidarités à Nantes.

À travers les 120 personnes réunies, toutes les fonctions indispensables à la mission sociale et éducative des mandataires judiciaires étaient représentées.

Un arrêté ministériel du 17 juin 2022 a accordé aux Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs une prime Ségur de 183 € nets par mois. Les 4 associations tutélaires de Loire-Atlantique (ATIMP44, Confluence, CRIFO, UDAF44) revendiquent l'extension de cette prime à l'ensemble des professionnels de la protection juridique (assistant tutélaire, agent d’accueil, comptable, juriste, cadres administratifs…).

Pour eux, cette décision est contestable et génère des injustices au regard des salaires déjà très faibles dans le secteur.

La DREETS s'occupe de la prévention et lutte contre les exclusions, de la protection des personnes vulnérables, de l’inclusion des personnes en situation de handicap, de la protection de l’enfance, de l’accès à l’hébergement et au logement des personnes en situation d’exclusion et de précarité, de la formation et la certification dans le domaine des professions sociales, de la certification dans le domaine des professions de santé non médicales et du volet social et économique de la politique de la ville.

Une délégation a été reçue par Marie-Pierre Durand, directrice de la DREETS. Les revendications seront remontées auprès des services compétents de l’État.