Affaire Dupont de Ligonnès : "le top niveau du crime", 10 ans après, l'histoire fascine toujours autant

Depuis 10 ans, l'affaire Dupont de Ligonnès passionne et fascine la France entière. Mais qu'est-ce qui peut bien nous attirer dans un fait divers comme celui-ci ?

Xavier Dupont de Ligonnes
Xavier Dupont de Ligonnes

Pas un seul jour sans que Jean-Marc Bloch ne soit sollicité à propos de l'affaire Dupont de Ligonnès. Un fait divers hors norme pour cet ancien super flic du 36 quai des Orfèvres, qui n'est pas vraiment un lapin de six semaines en la matière. 

Depuis la découverte des corps de son épouse et de ses quatre enfants,  le 21 avril 2011, au 55 boulevard Schuman à Nantes, Xavier Dupont de Ligonnès n'est pas seulement l'homme le plus recherché de France. Il est aussi une énigme à lui seul.

Le top niveau du fait divers, du crime

Jean-Marc Bloch

"Ce n'est pas le pauvre type, ce n'est pas le pauvre mec acculé au désespoir, proche du suicide, qui fait sauter tout le monde en disant "je n'en peux plus", ce n'est pas ça du tout" raconte Jean-Marc Bloch.

"Il apprend à tirer quand il hérite de l'arme de son père, poursuit l'ancien commissaire nantais, il va dans les stands de tir, il se renseigne sur l'usage d'un silencieux et il le fait à visage découvert, il ne se cache absolument pas".

Une fascination d'autant plus grande que le principal suspect est un adepte du cloisonnement. Un chef de famille, catholique pratiquant bien sous tous rapports, et sa face cachée, où il est question d'échecs professionnels, de dettes accumulées, de maitresses.

Un type normal, devenu célèbre à travers la mort des siens. Avec un égo démesuré.

Il est presque Dieu, quelque part

Jean-Marc Bloch

"D'ailleurs il l'a écrit, que Dieu a créé les sacrifices humains, poursuit Jean-Marc Bloch, il ne se met pas au niveau de la justice des hommes. Il se met au niveau de la justice de Dieu".

Une affaire criminelle qui fait un carton dans la presse également. Qui interpelle, qui rassure aussi, en nous donnant sans doute bonne conscience. Le monstre, c'est l'autre. 

"Le fait divers en soi-même, ce n'est pas une diversion, ça fait partie de notre vie au même titre que nos rêves, que nos actes manqués, que nos lapsus, explique Patrick Avrane, psychanalyste et écrivain, auteur de "Les faits divers, une psychanalyse", c'est l'inattendu qui surgit au sein de notre vie".

15 avril 2011, après une nuit passée au Formule 1 de Roquebrune-sur-Argens dans le Var, Dupont de Ligonnès est aperçu pour la dernière fois, s'éloignant à pied avec un étui dans le dos pouvant contenir une carabine.

Depuis, l'homme semble s'être volatilisé. Est-il encore vivant ? Se cache-t-il à l'autre bout du monde ? Des questions sans réponse qui rendent cette affaire 10 ans plus tard, plus que jamais captivante. Effroyablement fascinante.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire dupont de ligonnès justice société