• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Concert annulé de Michel Polnareff à Nantes : son producteur jugé pour diffamation

Michel Polnareff en concert à Nice le 8 novembre 2016 / © VALERY HACHE / AFP
Michel Polnareff en concert à Nice le 8 novembre 2016 / © VALERY HACHE / AFP

Ce vendredi, le tribunal correctionnel de Marseille doit examiner la plainte en diffamation de Michel Polnareff contre son producteur Gilbert Coullier. Ce dernier avait laissé entendre que le chanteur avait simulé une maladie afin d'annuler deux concerts en décembre 2016, dont l'un à Nantes.

Par FB avec AFP

Michel Polnareff aurait dû se produire sur la scène du Zénith de Nantes le 3 décembre 2016, pour l'ultime date d'une tournée au cours de laquelle il avait enchaîné près de 70 concerts.
"J'en suis totalement désolé mais je suis dans un état d'épuisement total", annonçait alors le chanteur sur son compte Facebook.
La veille, il avait déjà annulé son concert parisien à la salle Pleyel.

Hospitalisé, Polnareff avait dû subir une batterie d'examens qui avaient permis de diagnostiquer une embolie pulmonaire. Son pronostic vital avait même été engagé pendant 48 heures.

"Je ne suis pas en mesure de contester (l'avis médical, NDLR), mais je ne suis pas convaincu", avait déclaré son producteur, Gilbert Coullier sur Europe 1, le 13 décembre 2016, alors même que Michel Polnareff était hospitalisé.
La veille de l'hospitalisation du chanteur, le producteur avait également fait réaliser un constat d'huissier le décrivant accoudé au bar d'un palace, à l'heure où il aurait dû être sur scène à Paris.

Aujourd'hui, Michel Polnareff poursuit Gilbert Coullier pour diffamation. Il lui réclame 150 000 euros de dommages et intérêts pour
"préjudice moral" et la même somme pour préjudice matériel, commercial et "atteinte à son image".
Le tribunal de Marseille doit examiner la plainte en diffamation ce vendredi. Michel Polnareff ne devrait pas être présent à l'audience.



Sur le même sujet

toute l'actu musique

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus